En marche et en mouvement+ (EMetM+) : Favoriser la résilience, l’espoir et un avenir durable

Il s’agit d’un programme de formation préalable à l’emploi pour les personnes éloignées du marché du travail qui ont des problèmes non résolus sur le plan de l’employabilité.

En marche et en mouvement+ (EMetM+) vise à briser le long cycle de dépendance à l’aide sociale pour les bénéficiaires qui entrent sur le marché du travail avant d’être aptes à l’emploi – un cycle qui entraîne des coûts importants pour les personnes, les communautés et les différents secteurs d’activités.

In motion and momentum participants on a Zoom call

EMetM+ offre une approche unique en ce qui a trait aux compétences fondamentales afin de permettre aux participantes et participants d’aller de l’avant. Ce programme a été mis en œuvre il y a sept ans dans l’ensemble du Nouveau-Brunswick et en 2018, il a été testé à l’occasion d’un projet pilote à trois sites de l’Ontario. Grâce aux résultats prometteurs obtenus à ces endroits, le programme a reçu un financement de 2,36 millions de dollars du Centre des Compétences futures (CCF), qui a été annoncé le 13 mai 2021. Cela fait suite à un investissement de 2,87 millions de dollars annoncé par le CCF en juin 2020 qui a permis de mettre le programme en œuvre dans de nombreuses localités canadiennes pour tirer parti de son succès dans l’amélioration des perspectives d’emploi pour les participantes et participants au programme. 

Le programme de 13 semaines a été créé particulièrement pour les personnes à différents stades de leur carrière avant d’être aptes à l’emploi. Des décennies de recherche ont montré qu’un cycle continu freine les progrès des groupes sous-représentés dans l’obtention d’une activité durable sur le marché du travail. Ce programme vise à éliminer une lacune dans le développement des compétences qui, si elle n’est pas éliminée, pourrait entraîner une récidive chez les personnes qui cherchent à obtenir de l’aide sociale. 

Les organismes communautaires travaillent avec les participantes et les participants pour les aider à cerner leurs forces et leurs atouts, à renforcer leur confiance, à se fixer des objectifs et à utiliser un modèle d’apprentissage axé sur l’action qui leur permet de miser sur leurs compétences pour élaborer un projet visant à satisfaire à un besoin de leur communauté. Les participantes et les participants reçoivent du soutien et de l’encadrement pour qu’ils puissent continuer d’avancer vers leurs objectifs d’emploi, de formation et de développement personnel. 

L’initiative EMetM+ aide les personnes ayant des besoins plus diversifiés et complexes en ce qui a trait à la santé, au logement, à la garde d’enfants et aux problèmes interpersonnels, y compris l’absence d’espoir. Elle satisfait à un besoin cerné par les professionnels afin de régler ces problèmes, de briser le cycle de dépendance à l’aide sociale et de soutenir les personnes les plus éloignées du marché du travail pour leur permettre d’obtenir une activité durable sur le marché du travail. 

En partenariat avec le CCF, le projet-pilote est actuellement déployé à 27 emplacements dans six provinces. Le programme a fait une énorme différence pour les participantes et les participants, leurs familles et les communautés. Le programme EMetM+ :

  • brise le cycle coûteux de dépendance à l’aide sociale. Le nombre de cas au Nouveau-Brunswick a diminué de 2 200 clients depuis sa mise en œuvre il y a sept ans.
  • a la capacité avérée d’améliorer l’employabilité des personnes les plus éloignées du marché du travail.
  • apporte des changements majeurs relativement à des objectifs de carrière clairs et à la capacité perçue à surmonter les obstacles empêchant l’atteinte de ces objectifs.
  • Améliore considérablement les résultats sur la santé psychosociale des participants (y compris leur estime de soi, auto-efficacité, motivation, résilience et positivité ainsi que leur accès aux ressources, réseaux et alliés) et les compétences fondamentales de gestion de la carrière – qui sont tous des indicateurs clés d’une employabilité accrue.
  • améliore les résultats obtenus sur le marché du travail pour les participantes et les participants. Pour un programme qui ne vise pas précisément l’emploi ou la formation, près de 40 % des participantes et des participants au projet-pilote de l’Ontario ont obtenu un emploi ou ont commencé une formation dans les deux ou trois mois suivant la fin du programme; 31 % ont obtenu un emploi et, de ce groupe, 80 % ont trouvé un poste permanent.

Evaluation

Ce projet sera évalué à l’aide d’outils et de méthodes qui concordent avec ses objectifs, son contexte et son stade de développement. L’évaluation mettra l’accent sur la production de données probantes pertinentes et au bon moment, afin de faire progresser l’intervention. Lisez-en plus sur notre stratégie d’évaluation

Projets en vedette

Miner performing a land survey

Le microapprentissage dans l’industrie minière

Les employés des mines en régions éloignées recevront une formation en milieu de travail par…


Afficher tous les projets