La micro-usine autonome

Ce projet pilote est axé sur l’acquisition de compétences en matière de fabrication numérique, d’automatisation et de robotique collaborative. Ces robots collaboratifs augmentent la main-d’œuvre humaine en automatisant les tâches répétitives, dangereuses et monotones, contrairement aux robots industriels qui suppriment et remplacent la main-d’œuvre humaine. Facilitée par le Creative Technology Lab de l’Université Ryerson, cette initiative confronte la réalité accélérée de la production autonome en introduisant la technologie, l’équipement et les processus essentiels au fonctionnement d’une micro-usine agile.

Les secteurs de l’architecture, de l’ingénierie et de la construction font face à d’importantes demandes non satisfaites en matière d’innovation industrielle et de productivité du travail – le tout aggravé par la COVID-19. Les répercussions socio-économiques de la pandémie exigent une solution intégrant de nouvelles technologies qui bouleversent la logique traditionnelle de production de masse et encouragent l’innovation par la fabrication sans contact et la construction autonome. L’évolution industrielle vers des espaces modulables localisés dotés d’un large éventail de capacités de processus de fabrication autonomes et numériques a fait de la micro-usine le modèle privilégié pour l’innovation, le prototypage et la fabrication. Les micro-usines facilitent l’accès à la production à la demande, à l’itération rapide et à la fabrication de produits spécialisés et de produits de niche afin d’accroître la productivité, l’efficacité et les capacités d’innovation. Sa structure facilite l’éloignement physique et la possibilité de travailler hors des lieux grâce à la réalité virtuelle et aux interactions homme-robot, ce qui entraîne une urgence sans précédent de trouver des travailleurs qualifiés pour les faire fonctionner et un manque de ces travailleurs.

Crane machinery with student using a VR headset in background.

Le Centre de compétences futures investit 129 363 $ dans ce projet de deux ans. Il comprend sept ateliers qui explorent le domaine de la fabrication et de la production. Ce modèle accroît l’accessibilité à la production à la demande, à l’itération rapide et à la fabrication de produits spécialisés et de produits de niche afin d’augmenter la productivité, l’efficacité et les capacités d’innovation. La structure de la micro-usine facilite l’éloignement physique et la possibilité de travailler hors des lieux grâce à la la réalité virtuelle et aux interactions homme-robot, d’où l’urgence sans précédent de trouver des travailleurs qualifiés pour les faire fonctionner.

Evaluation

Ce projet sera évalué à l’aide d’outils et de méthodes qui concordent avec ses objectifs, son contexte et son stade de développement. L’évaluation mettra l’accent sur la production de données probantes pertinentes et au bon moment, afin de faire progresser l’intervention. Lisez-en plus sur notre stratégie d’évaluation.