Compétences permettant de résister aux chocs à destination des organismes à but non lucratif

Ce projet novateur vise à élaborer et mettre à l’essai un nouveau modèle de formation professionnelle qui rapproche le secteur universitaire et les organismes à but non lucratif (OBNL) en se concentrant sur les gestionnaires actuels et futurs des OBNL. Un ensemble de protocoles de cours d’apprentissage par l’expérience et de ressources en ligne sera mis à l’essai afin de renforcer les connaissances et les compétences à l’échelle du secteur des OBNL. L’école de commerce DeGroote de l’Université McMaster participera à la conception d’un modèle de programme éducatif ciblant les besoins des gestionnaires d’OBNL en matière de renforcement des capacités et exposant aussi les étudiants aux compétences connexes dans le cadre d’un cours fondé sur l’expérience.

Le but du projet consiste à créer un protocole de cours intégré pour mobiliser les gestionnaires d’OBNL et les étudiants du premier cycle dans le cadre d’activités de transmission de contenu autour d’un projet axé sur l’expérience. Les gestionnaires actuels d’OBNL et les gestionnaires futurs (les actuels étudiants de premier cycle) acquerront des compétences et seront encouragés à réfléchir à l’innovation sociale par l’intermédiaire de travaux en groupe, de l’instruction et de modèles d’affectation.

A group of students sitting outside on university campus.

Les OBNL ont énormément souffert de la pandémie de COVID-19, nombre d’entre eux ayant d’ailleurs mis la clé sous la porte. Ces fermetures posent un problème, car les OBNL représentent une composante essentielle du dispositif de protection sociale du Canada au service des jeunes, des Autochtones, des immigrants et des personnes racialisées. Pour renforcer la stabilité, la résilience et la croissance, les OBNL doivent être novateurs sur le plan social en élaborant des stratégies et en adoptant de nouvelles solutions pour s’attaquer aux problèmes sociaux pendant la crise.

Ce projet renforcera principalement les capacités nécessaires dans le secteur des OBNL. Il est consacré aux enseignements et apprentissages tournés vers la collectivité. L’équipe s’attend à ce que ce renforcement des capacités et cet accent placé sur l’innovation sociale améliorent la résilience au sein du secteur des OBNL. Cela consolidera également les compétences parmi les OBNL de sorte à encourager la résilience et fournir aux étudiants des possibilités d’apprentissage par l’expérience pour entrer en douceur dans la population active.

Le Centre des compétences futures investit la somme de 331 590 $ dans ce projet d’une durée de deux ans. Dans son approche de la mobilisation des connaissances et du renforcement des compétences, ce modèle s’appuie sur l’échange de besoins qui sont rarement au centre des programmes d’apprentissage intégrés au travail, à savoir des possibilités d’apprentissage par l’expérience au premier cycle et des approches interdisciplinaires pertinentes du renforcement des capacités dans le secteur des OBNL. On peut espérer que ce programme permette au secteur de sortir renforcé des crises comme la pandémie pour les générations à venir.

Evaluation

Ce projet sera évalué à l’aide d’outils et de méthodes qui concordent avec ses objectifs, son contexte et son stade de développement. L’évaluation mettra l’accent sur la production de données probantes pertinentes et au bon moment, afin de faire progresser l’intervention. Lisez-en plus sur notre stratégie d’évaluation.