Assurer l’avenir de la main-d’œuvre en transformation des aliments et des boissons

La transformation des aliments et des boissons est la plus grande industrie manufacturière au Canada. Elle génère plus de 110 milliards de dollars de notre PIB et représente 280 000 emplois directs. Les nouvelles technologies remplacent certains travailleurs de ce secteur, mais la plupart des innovations nécessitent encore l’intervention humaine. Ces travailleurs ont toutefois besoin de nouvelles compétences et connaissances, et ce, à tous les niveaux de l’entreprise.

Person at an outdoor fruit and vegetable market

Parallèlement, les entreprises ont de la difficulté à trouver des travailleurs et des travailleuses en raison du roulement des employés, des départs à la retraite et de la croissance du secteur. Dans l’industrie de la transformation de la viande, environ 1 600 entreprises employaient 58 000 personnes en 2017. Plus de la moitié de ces entreprises n’étaient pas en mesure de recruter assez de personnes pour pourvoir tous les postes disponibles ou faisaient face à des enjeux chroniques de recrutement.

Le Centre des Compétences futures investit plus de 1,62 million de dollars dans ce projet qui verra la première mise à l’essai systématique d’un vaste cadre d’apprentissage et de reconnaissance dans cette industrie. Ce cadre vise à aider les travailleurs et les employeurs du secteur à cerner les besoins spécifiques en compétences ainsi que la formation appropriée pour les travailleurs afin d’intégrer l’industrie et y progresser, ce qui contribuera au recrutement, à la rétention et à la productivité des employés. 

Ce projet fera l’objet d’une collaboration étroite avec les employeurs afin d’élaborer des solutions pour relever les défis que pose le manque de compétences, et ce, en impliquant leurs employés actuels dans les séances de formation, et également afin de contribuer à la conception et à l’évaluation du projet. 

Un premier essai de certains composants du cadre se fera en élaborant et en mettant en place la formation pour trois groupes cibles de 250 employés (nouveaux employés/employés saisonniers; employés de première ligne établis; superviseurs) dans les provinces de l’Atlantique. Le but est de s’assurer que la main-d’œuvre puisse se développer et s’adapter afin de répondre aux besoins en constante évolution de l’industrie, à mesure qu’elle poursuit sa croissance, adopte de nouvelles technologies et innove quant à sa manière de réagir face aux différents enjeux du marché du travail.

Evaluation

Ce projet sera évalué à l’aide d’outils et de méthodes qui concordent avec ses objectifs, son contexte et son stade de développement. L’évaluation mettra l’accent sur la production de données probantes pertinentes et au bon moment, afin de faire progresser l’intervention. Lisez-en plus sur notre stratégie d’évaluation

Projets en vedette

Miner performing a land survey

Le microapprentissage dans l’industrie minière

Les employés des mines en régions éloignées recevront une formation en milieu de travail par…

Surgeons operating with VR

Accélérer l’adoption de l’intelligence artificielle dans les soins de santé

Changer les mentalités et former les professionnels de la santé pour qu’ils puissent utiliser l’IA…

Two energy workers handling large machinery

Compétences transférables dans le secteur de l’énergie

Aider les travailleurs du secteur pétrolier et gazier au chômage ou sous-employés à faire la…


Afficher tous les projets