L’emploi, on y travaille! Intégration professionnelle par l’entremise des carrefours de services pour les jeunes à l’échelle du Canada

Les jeunes vulnérables qui cherchent du soutien pour des problèmes de santé mentale et du soutien à l’emploi et à l’éducation ne peuvent généralement pas accéder à ces services au même endroit. Naviguer au sein de ces organismes disparates peut être décourageant, mais une transition professionnelle réussie améliore grandement leur indépendance et leur bien-être.

Young person in front of Pride flag

Le 5 mai 2021, le Centre des Compétences futures (CCF) a annoncé un financement de 3,8 millions de dollars pour le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) afin d’élargir un programme qui aide les jeunes confrontés à des obstacles à l’entrée sur le marché du travail en raison de problèmes de santé mentale. Ce projet a le potentiel d’améliorer considérablement les chances de ces jeunes de devenir des membres productifs et économiquement forts de la société, ainsi que d’explorer les moyens de mettre à l’échelle ou d’étendre le modèle du programme dans tout le Canada. 

Il s’agit de la première étude de ce type à recueillir des données sur les résultats à long terme de la participation des jeunes au modèle de placement et de soutien individuels (PSI) dans divers contextes. Le programme a été lancé pour la première fois en juin 2020, en collaboration avec ACCESS Esprits ouverts, Foundry et les Carrefours bien-être pour les jeunes de l’Ontario. À l’époque, c’est le Margaret and Wallace McCain Centre for Child, Youth and Family Mental Health du CAMH qui a lancé le projet qui a appuyé 360 jeunes et s’est concentré sur les besoins en matière de santé mentale, de consommation de substances, de santé physique et de soutien social. L’investissement antérieur de 2,32 millions de dollars du CCF touchera désormais environ 720 jeunes en 2021. L’équipe fournit du soutien fondé sur des données probantes et travaille avec les employeurs pour promouvoir une expérience et des connaissances positives en milieu de travail.

Le modèle de PSI offre aux jeunes des possibilités personnalisées et optimisées d’emploi, d’éducation et de formation. Cette approche réussie intègre le ou la spécialiste de l’emploi dans l’équipe de services de santé mentale afin d’aider les jeunes à trouver, obtenir et conserver un emploi intéressant. Un travailleur ou une travailleuse du PSI collabore avec les participantes, les participants et les employeurs pour organiser les accommodements nécessaires, le soutien dans son ensemble et d’autres services. 

Le projet a commencé à deux carrefours intégrés de services pour les jeunes en Ontario, situés à Toronto et à Haliburton. D’ici la fin de 2021, on le trouvera dans 12 carrefours pour les jeunes de 12 à 25 ans ailleurs au Canada. Cela permettra d’atteindre davantage de jeunes afin de mieux comprendre les complexités de la mise en œuvre des PSI dans différents contextes tels que les collectivités nordiques et rurales. 

Ces connaissances sont essentielles pour comprendre la durabilité des résultats du programme, cerner les défis et élaborer des stratégies pour une participation réussie et à long terme des jeunes sur le marché du travail.

Evaluation

Ce projet sera évalué à l’aide d’outils et de méthodes qui concordent avec ses objectifs, son contexte et son stade de développement. L’évaluation mettra l’accent sur la production de données probantes pertinentes et au bon moment, afin de faire progresser l’intervention. Lisez-en plus sur notre stratégie d’évaluation

Projets en vedette

Computer screen showing equipment eLearning module

Modernisation des compétences du secteur minier au moyen de la technologie

Le projet doit comporter trois programmes de formation hybride, d’une durée de deux semaines chacun,…

Manufacturing worker operating equipment

Investir dans le rendement dans le secteur manufacturier

Encourager les fabricants canadiens à investir dans les programmes de formation qui visent à combler…


Afficher tous les projets