Polygon Created with Sketch. Accueil | Recherche

L’Innovation dans l’enseignement postsecondaire

Les établissements postsecondaires du Canada sont en bonne position pour faire face à l’avenir grâce aux approches novatrices et à la volonté d’utiliser les avancées technologiques en éducation. La COVID a mis ces institutions à l’épreuve, mais elles ont montré leur capacité d’adaptation sous pression en accélérant l’assimilation des innovations. Toutefois, certains enjeux étaient là avant la pandémie, comme l’inclusion de groupes en quête d’équité dans l’enseignement supérieur. De meilleurs modèles de financement et une plus grande flexibilité peuvent accroître la résilience et l’agilité du système tout en s’attaquant aux défis de longue date et aux iniquités.

Points importants

1

Si la COVID-19 a accéléré le rythme du changement, de nombreuses tendances liées aux technologies en éducation se dessinaient déjà avant la pandémie. La clé d’un changement durable consiste à trouver des moyens d’intégrer la flexibilité et la réactivité dans le développement des programmes d’études afin de répondre aux demandes externes (notamment celles des étudiant.e.s, des travailleurs.euses, des gouvernements et des employeurs.euses) au fur et à mesure qu’elles se présentent.

2

La forte demande pour certaines innovations en matière de services et de prestation de programmes pourrait diminuer après la pandémie, mais bon nombre des changements induits par celle-ci conserveront leur valeur dans l’avenir et s’ancreront dans la culture et les activités du secteur de l’éducation postsecondaire du Canada.

3

Une réponse rapide aux crises et aux changements sociaux peut être ralentie par les processus encombrants d’approbation des programmes et les mécanismes rigides des régimes de financement. Les établissements postsecondaires sont parvenus à trouver des solutions qui ont permis une innovation rapide in extrémis, mais ces solutions ne sont pas viables à long terme et doivent être intégrées au financement général et aux systèmes de reconnaissance professionnelle afin qu’elles perdurent et se propagent.

Résumé

Les établissements postsecondaires du Canada sont bien placés pour préparer le pays à un avenir prospère — ils sont accessibles et diversifiés sur le plan de leur mission et de leur portée, et offrent un large éventail de programmes et de formats. Malgré les contraintes imposées par leurs mécanismes de financement, de contrôle de la qualité et de réglementation, ils font preuve d’innovation et de réactivité aux signaux et aux défis du marché du travail. Par ailleurs, la COVID-19 a mis en évidence les défis auxquels sont confrontés le réseau et les établissements qui le composent, ainsi que leur capacité à réagir de manière rapide, efficace et innovante en période de crise. Si le système canadien promeut adéquatement l’accès au réseau d’enseignement postsecondaire (EPS), d’importantes disparités des chances persistent,que sont en train de combler, en partie, des programmes novateurs qui éludent l’ensemble des règles existantes en matière d’approbation, de qualité et de modalités de financement.

Grâce à la sélection d’études de cas innovantes, nous mettons en évidence les efforts d’adaptation au marché du travail de la part des établissements d’EPS qui demeurent accessibles et axés sur l’apprenant.e. Enfin, pour continuer à répondre aux demandes de l’avenir, nous concluons par quelques recommandations sur les moyens que peuvent utiliser les gouvernements afin de soutenir une plus grande capacité d’innovation des programmes et des possibilités d’éducation et de formation opportuns et accessibles.

Contenu connexe

hand holding a stylus and writing on a tablet

Des bulletins d’apprentissage permettant de partager les idées et connaissances

Ces bulletins sont présentés sous forme de courts rapports qui rassemblent les recherches et les…
Afficher toute la recherche