Polygon Created with Sketch. Accueil | Recherche

Entre bureau et domicile: les complexité de la nouvelle organisation du travail

Le Sondage sur l’emploi et les compétences a cherché à mieux comprendre comment les Canadiens et les Canadiennes de tous les milieux ont été touchés par les perturbations causées par la pandémie et comment ils y font face.

Les résultats de cette phase de l’enquête seront présentés dans une série de rapports, en commençant par celui-ci, qui porte sur l’expérience du travail à domicile.   Ce rapport examinera les personnes qui ont pu travailler à domicile pendant la pandémie et celles qui ont dû continuer à travailler sur leur lieu de travail habituel. Il explorera également les expériences positives et négatives du travail à domicile, et comment elles varient selon les différents types d’employés.

Les conclusions du rapport constituent un rappel important que la capacité de rester à la maison pendant la pandémie est étroitement liée à la situation socio-économique de la personne. Ils suggèrent également que la réouverture éventuelle de l’économie après l’endiguement de la propagation du virus ne signifie probablement pas que la vie redeviendra complètement comme avant. Les employés, notamment ceux qui ont des enfants à la maison, peuvent continuer à exprimer le désir d’obtenir des modalités de travail plus souples et plus adaptées à la vie de famille que celles qu’ils connaissaient avant la pandémie.

Principales conclusions

1

La main-d’œuvre canadienne est divisée de manière égale entre ceux qui sont passés au travail à domicile au moins certain jour pendant la pandémie et ceux qui continuent à travailler sur leur lieu de travail habituel.

2

Les personnes occupant un emploi de col blanc ou gagnant des revenus élevés ont sûrement pu mieux se protéger en travaillant à domicile. Inversement, les Canadiens les plus vulnérables sur le plan économique sont également plus susceptibles de contracter le virus en raison de leur besoin de continuer à travailler à l’extérieur du foyer.

3

L’expérience du travail à domicile a été plus difficile pour certains travailleurs que pour d’autres, notamment pour ceux qui ont de jeunes enfants à la maison. Néanmoins, la majorité des travailleurs qui travaillent à domicile s’accordent à dire qu’ils préfèrent nettement travailler à domicile plutôt que sur leur lieu de travail habituel, et la plupart espèrent pouvoir continuer à le faire au moins certain jour une fois la pandémie terminée.

Résumé

La deuxième phase du Sondage 2020 sur l’emploi et les  compétences a été menée à la fin de 2020, alors que la  deuxième vague de la pandémie prenait de l’ampleur au  Canada et que le nombre de nouveaux cas de COVID-19  augmentait régulièrement. Le sondage examine comment  les Canadiens ont été touchés par les perturbations causées  par la pandémie et comment ils y font face. Ce rapport se  concentre sur l’expérience du travail à domicile. Il examine  qui sont les personnes qui ont pu travailler à domicile  pendant la pandémie et celles qui ont dû continuer à  travailler sur leur lieu de travail habituel; les défis et les  avantages du travail à domicile; et comment ces expériences  varient selon les différents types d’employés. 

Le sondage montre que la main-d’œuvre canadienne est  divisée de manière égale entre ceux qui sont passés au  travail à domicile au moins certain jour pendant la pandémie  et ceux qui continuent à travailler sur leur lieu de travail  habituel. Mais ces proportions varient considérablement  d’un bout à l’autre du pays : les travailleurs de l’Ontario sont  les plus susceptibles d’avoir adopté le travail à domicile  au moins pendant quelques jours, suivis de ceux de la  Colombie-Britannique et du Québec; les travailleurs sont  les moins susceptibles d’avoir adopté le travail à domicile  en Saskatchewan et dans les provinces de l’Atlantique. Le  passage au travail à domicile est également plus fréquent  dans certaines des plus grandes zones métropolitaines du  pays, notamment Toronto et Vancouver. 

Contenu connexe

Close up of hands typing on a laptop

L’Infrastructure numérique dans un monde postpandémique

Ce rapport examine les éléments clés du système d’infrastructure numérique essentiel du Canada, met en…
Two woman sitting at a discuss reviewing work on a laptop

Comment prévoir les compétences recherchées : une introduction

Le vieillissement de la population, les changements climatiques, la mondialisation et les technologies sont au…
Afficher toute la recherche