Multi-ethnic group of students walking

Rapport de perspectives de projet

Utiliser les connaissances comportementales pour augmenter la participation aux services d’orientation professionnelle et postsecondaire

Parcours vers L’emploi

SOMMAIRE

Dans le contexte d’un monde du travail en évolution rapide, les Canadiens doivent avoir accès à des informations sur le marché du travail (IMT) de meilleure qualité et plus pertinentes pour prendre des décisions éclairées lorsqu’ils naviguent sur le marché du travail.

Ce projet, à travers l’exécution d’un certain nombre d’essais contrôlés randomisés, a testé la meilleure façon d’informer, de responsabiliser et d’impliquer les Canadiens lorsqu’il s’agit de prendre des décisions concernant le travail.

Tout d’abord, en aidant les élèves du secondaire de la Colombie-Britannique à prendre des décisions plus éclairées concernant leur cheminement de carrière et leurs études postsecondaires, le projet a permis de constater que la diffusion d’une IMT simple et clairement expliquée, localisée et spécifique sur les parcours et les possibilités de carrière donne de meilleurs résultats. L’IMT a le plus de portée lorsqu’elle est fournie par des intermédiaires de confiance, comme la famille et les amis, ou des professionnels sur le terrain.

Deuxièmement, en testant rigoureusement les moyens de stimuler l’utilisation des services d’emploi parmi les personnes à la recherche d’un emploi en Alberta et en Saskatchewan, nous avons constaté qu’il est essentiel que les méthodes de communication soient personnalisées et qu’elles décrivent clairement les avantages et les prochaines étapes des services disponibles. Parallèlement, l’intégration des programmes de sécurité du revenu, comme l’assurance-emploi (AE), dans les services d’orientation professionnelle et d’emploi renforce la participation au marché du travail et la probabilité de bénéficier de ces services.

Collaborateur

Steven Tobin,
Conseiller stratégique au CCF

Date de publication

Mars 2024

PARTENAIRE

Behavioural Insights Team

EMPLACEMENTS

British Columbia, Alberta and Saskatchewan

FONDS VERSÉS

 880,943$

PERSPECTIVE CLÉ N° 1

Fournir une IMT simple et localisée aux élèves du secondaire afin d’éclairer au mieux leurs choix en matière d’enseignement postsecondaire, en donnant la priorité aux perspectives d’emploi d’une manière holistique qui inclut des informations sur les salaires ainsi que sur les exigences en matière d’éducation et de compétences.

PERSPECTIVE CLÉ N° 2

Engager des “messagers” non traditionnels (parents, travailleurs, enseignants, etc.) pour fournir des services de haute qualité. IMT, et non uniquement les sites web gouvernementaux.

PERSPECTIVE CLÉ N° 3

Intégrer les programmes de sécurité du revenu, comme l’assurance-emploi, aux services d’orientation professionnelle et d’emploi afin d’améliorer la participation et les chances de réemploi.

L’enjeu

Face à un marché du travail dynamique et à l’évolution des compétences requises, il est de plus en plus difficile pour les Canadiens de s’orienter et de comprendre leurs parcours professionnels potentiels.

Le projet, qui s’appuie sur des essais contrôlés randomisés, a testé un certain nombre de méthodes afin de mieux comprendre comment aider les étudiants du secondaire et les personnes à la recherche d’un emploi à prendre des décisions en connaissance de cause.

Ce que nous examinons

Le projet a adopté une approche étendue et rigoureuse, fondée sur des méthodes mixtes, comprenant (i) un examen détaillé et une évaluation critique de la base de données existante; (ii) plus de 50 entretiens; (iii) des recherches qualitatives en classe; et (iv) quatre essais contrôlés randomisés (ECR) pour tester les hypothèses de recherche.

Dans l’ensemble, ces efforts permettent de répondre aux questions de recherche suivantes :

  1. De quelle manière les informations sur le marché du travail peuvent-elles aider les lycéens à prendre des décisions éclairées sur les parcours d’enseignement postsecondaire ?
  2. Quels sont les points d’information particuliers sur le marché du travail les plus utiles pour donner aux étudiants les moyens d’agir ?
  3. Quelle est la meilleure façon de partager les informations sur le marché du travail avec les étudiants ?
  4. L’envoi d’un courriel de suivi aux récents demandeurs d’assurance-emploi qui ne se sont pas encore inscrits à une formation augmente-t-il la participation générale ?
  5. Comment les différentes approches de sensibilisation des nouveaux demandeurs d’assurance-emploi influencent-elles l’utilisation des services d’emploi par rapport aux pratiques actuelles ?

Ce que nous apprenons

Pour ce qui est de fournir de l’IMT aux élèves du secondaire afin de les aider à prendre des décisions plus éclairées au sujet des cheminements professionnels et des études postsecondaires, le projet a donné lieu aux constatations suivantes :

  • Donnez la priorité aux données suivantes : formation et compétences requises, perspectives d’emploi globales et salaire ou fourchette de salaire ;
  • Restreindre l’IMT fournie à un ou deux autres points de données liés aux résultats du marché du travail ;
  • Partager l’IMT localisée et désagrégée qui fournit des données spécifiques sur les parcours et les opportunités de carrière dans les lieux d’intérêt des étudiants ;
  • Fournir l’IMT d’une manière qui est plus susceptible de capter l’attention de l’étudiant et de lui sembler personnellement pertinente, comme une approche facilitée, en classe ;
  • utiliser un langage simple et fournir des définitions courtes et claires lorsqu’elles sont nécessaires ; et
  • Faire appel à des messagers de confiance (travailleurs sur le terrain, famille et amis) pour la diffusion de l’IMT.

En ce qui concerne l’augmentation de la participation des demandeurs d’emploi aux services d’emploi financés par le secteur public, le projet a fait les constatations suivantes :

  • S’assurer que les actions de sensibilisation des demandeurs d’emploi sont simples, personnalisées, qu’elles renforcent la légitimité (par exemple, le lien avec le gouvernement), qu’elles comportent une étape unique et claire et qu’elles mettent l’accent sur les aspects les plus convaincants du service ;
  • Intégrer les programmes de sécurité du revenu, comme l’assurance-emploi, dans les services d’aide à l’emploi ;
  • Dans l’ensemble, les courriels du statu quo en Alberta ont obtenu d’aussi bons résultats que les approches nouvelles et innovantes ;
  • En Saskatchewan, on a constaté une augmentation relative de 24 % (de 5,1 % à 6,7 %) de la participation parmi ceux qui ont reçu un courriel de suivi, mais ce résultat n’était pas statistiquement important.

Pourquoi c’est important

L’incertitude économique, les changements technologiques et, plus récemment, les pertes d’emploi et les pénuries de main-d’œuvre ont accru la nécessité de disposer d’une IMT précise sur le lieu de travail, les parcours professionnels et les préoccupations des Canadiens en matière d’éducation.

Ce projet s’ajoute à un ensemble de connaissances sur la meilleure façon d’aider les étudiants et les demandeurs d’emploi à s’orienter, grâce à une meilleure information sur le marché du travail, dans leur parcours d’éducation, de carrière et d’emploi. Ces données peuvent aider les décideurs politiques à confirmer que la conception de leurs programmes est alignée sur les pratiques qui maximisent les résultats positifs. Le sommaire du projet : de ces pratiques est également pertinente pour d’autres institutions qui soutiennent les étudiants et les demandeurs d’emploi, comme les universités, les établissements d’enseignement supérieur, les organismes de formation et de qualification et les agences de services communautaires. Ces organisations peuvent utiliser les preuves résumées par le projet pour justifier le financement d’interventions particulières et pour concevoir des programmes efficaces qui tirent parti de l’IMT.

Prochaines étapes

Le Centre des Compétences futures a financé des projets visant à améliorer la précision, l’actualité et la pertinence des informations fournies aux employeurs, travailleurs et décideurs politiques canadiens dans le cadre de leurs stratégies de développement des compétences. Au cours des prochains mois, le Centre des Compétences futures partagera davantage de données probantes issues du portefeuille diversifié de projets sur l’IMT, tant au niveau individuel qu’au niveau des idées générées par l’ensemble de ce groupe.