Rapport de perspectives de projet

In Motion & Momentum+ : Renforcer la résilience, l’espoir et l’avenir durable

Parcours vers L’emploi

SOMMAIRE

De nombreux chômeurs canadiens souhaitent travailler, mais sont confrontés à des problèmes sociaux, économiques et de santé complexes qui les empêchent de réintégrer le marché du travail. Lorsque ces problèmes ne sont pas résolus, les individus se retrouvent souvent dépendants de l’aide sociale, en proie à une détresse psychologique, à des coûts liés à l’engrenage de la pauvreté et à l’impossibilité de conserver un emploi inadapté. Cependant, les personnes ayant ces besoins complexes de « pré-employabilité » n’ont généralement pas accès aux aides dont elles ont besoin pour se reconnecter au marché du travail.

En réponse à ces défis, la Fondation canadienne pour le développement de carrière (FCDC) a créé In Motion & Momentum+ (IM&M+). IM&M+ est un programme intensif de préparation à l’emploi qui aide les personnes à surmonter les obstacles complexes à l’emploi et à progresser vers la réalisation de leur potentiel social et économique. Le programme aide les personnes les plus éloignées du marché du travail à acquérir des compétences fondamentales et à reconnaître et exploiter leurs points forts comme source d’espoir, de motivation et de fierté.

En 2021, la FCDC a reçu une subvention du CCF pour utiliser un essai contrôlé randomisé (ECR) afin de mesurer systématiquement et rigoureusement l’impact causal d’IM&M+ sur les résultats des participants. L’analyse préliminaire des résultats des ECR indique que le programme IM&M+ a un impact positif à la fois sur les compétences préalables à l’emploi et sur l’emploi.

Download Report

CollaborateurS

Miles Kenyon,
Senior Communications Associate at Blueprint

Laura McDonough,
Associate Director of Knowledge Mobilization & Insights at FSC

Date de publication

Mars 2024

PARTENAIRE

Fondation canadienne pour le développement de carrière

EMPLACEMENTS

Alberta, British Columbia, Newfoundland and Labrador, Nova Scotia, and Saskatchewan

FONDS VERSÉS

2,876,170$

Download Report

PERSPECTIVE CLÉ N° 1

Les participants au programme IM&M+ sont 41,7 % plus susceptibles que les participants du groupe témoin d’avoir un emploi trois mois après la fin du programme.

PERSPECTIVE CLÉ N° 2

IM&M+ a un effet positif sur les compétences préalables à l’emploi, avec un effet positif important sur l’espoir d’emploi et un effet positif modéré sur l’intelligence émotionnelle.

PERSPECTIVE CLÉ N° 3

Les trois quarts des participants se sont déclarés très ou assez satisfaits du programme IM&M+ et ont particulièrement apprécié le soutien des animateurs, la structure et le format des modules de formation, ainsi que le rôle de l’apprentissage en groupe et de l’engagement communautaire dans le renforcement de la confiance et de la résilience.

L’enjeu

Le marché du travail canadien connaît une pénurie de main-d’œuvre sans précédent. Parallèlement, de nombreux Canadiens qui n’ont pas travaillé depuis longtemps souhaitent réintégrer le marché du travail, mais ils ne bénéficient pas d’un soutien efficace pour ce faire. Nombre d’entre eux se trouvent au stade de la « pré-employabilité », c’est-à-dire qu’ils sont confrontés à des problèmes sociaux, économiques, de santé et de compétences complexes pour réintégrer le marché du travail, et qu’ils ont besoin d’un soutien supplémentaire pour renforcer leurs compétences et attributs fondamentaux. Les services de l’emploi existants supposent que les personnes sont prêtes à travailler et ne comblent pas les lacunes en matière de compétences préalables à l’emploi. IM&M+ teste un modèle qui pourrait contribuer à combler cette lacune.

Lorsque les besoins de pré-employabilité ne sont pas pris en compte, les obstacles sociaux et économiques peuvent s’aggraver. Ces personnes se retrouvent souvent dépendantes de l’aide sociale, en détresse psychologique, prises dans un cycle de pauvreté et incapables de conserver un emploi. Cela crée une boucle de rétroaction négative : les personnes ressentent une baisse de motivation, d’espoir et de confiance dans leur capacité à réussir sur le marché du travail, ce qui les enferme encore plus dans un état de dépendance vis-à-vis des services sociaux et du chômage de longue durée. Ce cycle entraîne des coûts importants pour les individus, les communautés et les marchés du travail locaux.

Ce que nous examinons

En réponse à ces défis, la Fondation canadienne pour le développement de carrière (FCDC) a créé In Motion & Momentum+ (IM&M+). IM&M+ est un programme intensif de préparation à l’emploi qui aide les personnes à surmonter les obstacles complexes à l’emploi et à progresser vers la réalisation de leur potentiel social et économique. Le programme aide les personnes éloignées du marché du travail à acquérir des compétences fondamentales et à déterminer et exploiter leurs points forts comme source d’espoir, de motivation et de fierté.

En 2021, la FCDC a reçu une seconde subvention du CCF pour utiliser un essai contrôlé randomisé (ECR) afin de mesurer systématiquement et rigoureusement l’impact causal d’IM&M+ sur les résultats des participants. L’ECR implique 13 organisations dans cinq provinces et comparera les résultats des participants à IM&M+ à ceux d’autres personnes présentant des caractéristiques similaires et bénéficiant de services d’aide à l’emploi habituels. Les résultats préliminaires de l’essai clinique randomisé s’étendent de février 2022 à mars 2023 et incluent 297 participants.

Le présent rapport s’articule autour de trois axes principaux :

  1. Portée et impact du programme :
    a) Le programme IM&M+ atteint-il sa population cible ?
    b) Quels sont les effets du programme IM&M+ sur les compétences préalables à l’emploi, l’emploi et la scolarisation ?
  1. Mise en œuvre du programme :
    a) Le programme est-il appliqué avec fidélité et quelles sont les adaptations contextuelles nécessaires ?
    b) Quelles sont les réussites et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du programme ?
  1. Expérience des participants :
    a) Quel est le degré de satisfaction des participants à l’égard d’IM&M+ ?
    b) Pour ceux qui quittent le programme prématurément, quelles en sont les raisons ?

    Ce que nous apprenons

    IM&M+ offre une occasion unique de soutenir les personnes en phase de pré-employabilité, ce qui constitue une lacune dans la plupart des services d’emploi existants. Les résultats préliminaires indiquent que l’approche d’IM&M+, centrée sur la personne et fondée sur les points forts, a permis d’aider les participants à éviter le piège du chômage de longue durée et(ou) à en sortir.

    Les personnes qui ont participé au programme IM&M+ ont réalisé des gains importants en termes d’espoir d’emploi, des gains modérés en termes d’intelligence émotionnelle et de faibles gains en termes d’estime de soi, par rapport à des personnes similaires qui ont bénéficié de services publics d’emploi ordinaires. En particulier, les participants au programme IM&M+ étaient 41,7 % plus susceptibles que leurs homologues d’avoir un emploi trois mois après le programme. Ces effets sont associés à une grande fidélité de la mise en œuvre et à la satisfaction des participants. Les animateurs de tout le Canada ont mis en œuvre le programme comme prévu, et les réactions des participants ont été extrêmement positives.

    Comme on peut s’y attendre avec tout programme, IM&M+ a connu quelques difficultés mineures de mise en œuvre. Travailler avec divers partenaires dans des contextes géographiques, économiques et démographiques différents est une approche très ambitieuse qui reflète la position de la FCDC en tant qu’organisme de développement des capacités dans le secteur du développement de carrière. Cette approche nécessite une adaptation au contexte local et une communication claire sur les risques anticipés et les attentes des prestataires de services, ainsi qu’un soutien réactif en matière de renforcement des capacités.

    Certaines difficultés de mise en œuvre sont liées à des conditions sociétales qui dépassent le champ d’influence d’un seul programme. Pour les participants en phase de pré-employabilité, la stabilité de la vie peut rapidement changer en raison de facteurs socio-économiques ou personnels. Ces changements peuvent influencer la capacité des participants à s’engager dans le programme et le niveau de soutien personnel dont ils ont besoin de la part des formateurs. La FCDC s’est montrée très réactive face aux nouveaux défis en fournissant des ressources et des aides sur mesure. Des défis comme la disponibilité limitée des services d’accompagnement nécessitent une plus grande attention et des investissements plus importants dans le secteur des services sociaux dans son ensemble.

    Pourquoi c’est important

    Les personnes ayant des besoins complexes de « pré-employabilité » n’ont généralement pas accès aux aides dont elles ont besoin pour se reconnecter au marché du travail. Les services existants partent souvent du principe que les clients sont prêts à travailler. Cela contraste avec les données qui indiquent que cette population bénéficierait d’interventions ciblées visant à rompre le cycle.

    La mise en œuvre d’un essai contrôlé randomisé alors qu’un programme est mis en œuvre par de multiples partenaires et adapté à diverses régions et divers contextes est une entreprise rare et importante pour un programme social communautaire dans le contexte des services sociaux canadiens. Les résultats finaux de l’étude aideront à démontrer comment IM&M+, en tant que programme basé sur les points forts, a un effet direct sur les lacunes du Canada en matière de services de pré-employabilité.

    Prochaines étapes

    Au fur et à mesure que le projet se poursuivra, il continuera à collecter des données sur l’expérience et les résultats des participants auprès de cohortes supplémentaires afin d’atteindre un échantillon cible de 500 participants. Des données sur les résultats à plus long terme seront également collectées pour tous les participants par le biais d’enquêtes de suivi et de couplage de données de Statistique Canada.

    Avec un échantillon plus important et des données à long terme, il sera possible de faire des affirmations plus sûres sur l’efficacité du programme. À l’avenir, l’évaluation examinera l’impact de l’IM&M+ sur des groupes différents, notamment les nouveaux arrivants, et déterminera s’il existe des corrélations entre le nombre de modules suivis et les résultats obtenus.

    Enfin, des recherches supplémentaires sur la mise en œuvre seront menées afin de mieux comprendre les adaptations nécessaires à l’extension d’IM&M+, ainsi qu’une analyse coût-efficacité afin d’estimer le coût de la mise en œuvre d’IM&M+ par rapport à des programmes comparables.