Multiracial young people doing group study at table.

rapport de PERSPECTIVES DE PROJET

Future City Builders

Technologie et automatisation

SOMMAIRE

Les jeunes éprouvent de la difficulté à intégrer le marché du travail et se retrouvent coincés dans des emplois peu qualifiés et mal rémunérés, avec peu de possibilités d’avancement. C’est particulièrement vrai pour les jeunes immigrés, racialisés, ayant un handicap ou appartenant à la communauté 2SLGBTQ. Les fermetures généralisées qui ont accompagné la COVID-19 ont touché les jeunes de plein fouet et il y a lieu de s’inquiéter de la façon dont cette période affectera les jeunes à plus long terme. 

Future City Builders est un programme de quatre mois qui aide les jeunes à travailler en collaboration pour développer des solutions concrètes pour des villes plus saines et plus équitables. En s’engageant dans des projets de collaboration, les participants devaient acquérir des connaissances et des compétences qui les rendraient plus employables, plus aptes à créer leurs propres opportunités d’emploi et à utiliser leurs nouvelles compétences tout au long de leur carrière et de leur vie pour contribuer à la création de villes durables.

Future City Builders a recruté 112 participants dans cinq cohortes virtuelles à Toronto, Winnipeg, Edmonton, dans la région de Kitchener-Waterloo et au Nouveau-Brunswick. 

Le projet a encouragé les décideurs à envisager d’intégrer dans les programmes et les cadres de financement des possibilités de coopération, d’acquisition de compétences par le biais de projets et de mise en réseau, ainsi que des horizons temporels plus longs pour comprendre les effets de ces types d’initiatives sur les trajectoires professionnelles des jeunes.

COLLABORATEURS

Christian Noumi
Associé de recherche et d’évaluation au CCF

Laura McDonough
Directeur associé de la mobilisation des connaissances au CCF

DATE DE PUBLICATION

Novembre 2023

PARTENAIRE

Evergreen

EMPLACEMENTS

Pancanadien

FONDS VERSÉS

$200,037

PERSPECTIVE CLÉ N° 1

Les éléments compétitifs du programme, comme les présentations et la désignation des gagnants, peuvent involontairement remettre en cause les efforts visant à créer des environnements favorables et inclusifs qui encouragent le travail d’équipe et la résolution collective des problèmes.

PERSPECTIVE CLÉ N° 2

80,6 % des répondants à l’enquête après le programme ont déclaré qu’ils se sentaient mieux préparés pour le marché du travail immédiatement après avoir terminé le programme Future City Builders.

PERSPECTIVE CLÉ N° 3

La pensée systémique et la pensée design offrent aux jeunes un cadre précieux pour comprendre les systèmes et les structures plus larges qui contribuent aux défis de la communauté, ainsi que la nécessité de remédier aux déséquilibres de pouvoir et de centrer les perspectives autochtones.

businessman important conversation with male employee are reviewing resume documents.

L’enjeu

Les jeunes se retrouvent souvent dans un cycle de travail difficile : le manque d’expérience professionnelle les empêche d’obtenir un emploi intéressant. Ils acceptent des postes moins qualifiés et des emplois sous-payés parce qu’ils y sont obligés, mais dans ces emplois, ils n’acquièrent pas la “bonne” expérience, ce qui rend difficile la transition vers des rôles plus désirables qui tirent parti de leur éducation et de leur expérience et qui cultivent leur potentiel. Les jeunes immigrés, racialisés, ayant un handicap ou appartenant à la communauté 2SLGBTQ sont confrontés à des obstacles encore plus importants pour sortir de ce cycle.

Les jeunes travailleurs sont également les derniers embauchés et les premiers licenciés – une tendance confirmée par les nombreuses pertes d’emploi reliées à la COVID-19 subies par les jeunes. Des études révèlent que l’obtention d’un diplôme en période de récession a des conséquences à long terme pour les jeunes et qu’un taux de chômage élevé chez les jeunes en période de récession risque de compromettre le bien-être et l’intégration sociale de cette génération. Les effets à long terme de la pandémie sur la carrière des jeunes sont préoccupants. 

La pandémie a également affecté la mise en œuvre des programmes de développement des compétences pour les jeunes, dont beaucoup dépendaient de services en personne. Les organisations proposant ces programmes ont dû rapidement réorienter leur programmation et piloter la prestation virtuelle pour être en mesure de contrer les effets dévastateurs des fermetures généralisées sur les jeunes. 

multiracial young creative people in modern office. Group of young business people are working together with laptop, tablet, smart phone, notebook. Successful hipster team in coworking

Ce que nous examinons

Ce projet a testé la prestation virtuelle d’un programme existant en personne appelé Future City Builders qui a débuté en 2018. 

Future City Builders est un programme de quatre mois qui aide les jeunes de 18 à 29 ans à travailler en collaboration pour développer des solutions concrètes pour des villes plus saines et plus équitables.

Les participants au programme travaillent en équipe et présentent leurs idées à un jury. L’équipe gagnante reçoit un financement de départ de 5 000 dollars pour travailler sur les phases d’idéation et de prototypage de son projet. 

Les participants au projet devraient sortir du programme avec des connaissances et des compétences dans des domaines clés pour l’avenir du travail, y compris la conception et la pensée systémique, le développement et la présentation de projets, les demandes de subventions, le développement et le partage de reconnaissances de terrain personnalisées, l’élaboration de CV, la recherche d’emploi et la maîtrise des outils numériques.

Future City Builders vise à donner aux jeunes les connaissances, les compétences et l’expérience nécessaires pour améliorer la santé de leur ville. Grâce à ce programme, les jeunes sont plus employables, mieux à même de créer leurs propres opportunités d’emploi et peuvent utiliser leurs nouvelles compétences tout au long de leur carrière et de leur vie pour contribuer à la création de villes durables.

Le projet a testé plusieurs idées, notamment l’efficacité de l’exécution virtuelle des programmes, la valeur de l’intégration de la conception et de la pensée systémique, l’importance de la mise en réseau et de l’engagement communautaire, et l’impact du programme Future City Builders sur les compétences et la vision de carrière des participants.

Des cohortes virtuelles de Future City Builders ont été organisées à Toronto, Winnipeg, Edmonton, dans la région de Kitchener-Waterloo et au Nouveau-Brunswick.

Ce que nous apprenons

Sur les 112 participants, 80,6 % des répondants à l’enquête post-programme ont indiqué qu’ils se sentaient mieux préparés pour le marché du travail immédiatement après avoir terminé le programme Future City Builders.

Les résultats à long terme de l’ensemble du programme Future City Builders ont été notés :

  • 83,9 % des anciens participants au programme interrogés ont déclaré que leur participation à Future City Builders les avait aidés à bien travailler en équipe.
  • 67,7 % ont déclaré que leur participation à Future City Builders leur avait donné l’occasion de nouer des contacts et des relations avec des professionnels de leur communauté.

Les perspectives de mise en œuvre qui soutiennent l’amélioration du programme sont les suivantes :

  • Repenser la concurrence. Les participants souhaitent moins de concurrence et plus de collaboration et d’engagement communautaire. Cela souligne la nécessité de créer un environnement favorable et inclusif qui encourage le travail d’équipe et la résolution collective des problèmes.  
  • Penser en termes de systèmes et de conception. Le programme a permis d’introduire avec succès les cadres de la pensée conceptuelle et de la pensée systémique auprès des participants, leur permettant d’explorer les problèmes et les solutions du point de vue des communautés avec lesquelles ils s’engageaient. Cette approche a permis aux participants de mieux comprendre des problèmes complexes et d’éclairer leurs futurs choix de carrière.  
  • Les résultats de la mise en réseau s’étendent au-delà du programme. Le programme a permis aux participants de nouer des contacts et des relations avec des professionnels au sein de leur communauté. Dans les réflexions des anciens élèves, le travail en réseau a non seulement permis aux participants de se sentir plus à l’aise dans leurs relations avec les professionnels, mais il leur a également ouvert des portes pour de futures opportunités de carrière.  

Éléments du programme visant à accroître l’équité. Certains participants ont dû abandonner en raison d’un conflit d’horaire avec leur travail ou d’une connexion internet peu fiable. Une certaine forme d’aide au revenu et de remboursement des coûts aurait permis de réduire le nombre d’abandons, tandis qu’un ensemble de mesures de soutien ou d’orientation pourrait aider les participants à surmonter les obstacles extérieurs au programme qui nuisent à leur réussite. Des idées ont également été échangées sur la manière de modifier le processus d’élaboration des projets afin de placer les communautés les plus touchées par les défis à relever aux commandes.

Pourquoi c’est important

La réussite sur le lieu de travail est de plus en plus liée à un ensemble de compétences de base qui sont remarquablement similaires d’un secteur à l’autre et d’une profession à l’autre – des compétences que la programmation collaborative basée sur des projets peut aider à développer. 

Les décideurs politiques peuvent utiliser ces résultats pour élaborer des politiques et des programmes efficaces qui répondent aux besoins et aux aspirations des jeunes, notamment en finançant des organisations qui proposent des programmes de développement locaux axés sur des compétences essentielles telles que le travail d’équipe, le développement de partenariats et la résolution de problèmes. 

Les conclusions ont également souligné l’importance d’intégrer la pensée systémique et la pensée conceptuelle dans les programmes pour la jeunesse. Les décideurs politiques peuvent étudier les moyens d’intégrer ces approches dans les programmes d’enseignement et les initiatives de développement de la main-d’œuvre afin de doter les jeunes des compétences nécessaires pour relever les défis complexes auxquels sont confrontées les communautés.

En outre, les réflexions sur l’importance de la mise en réseau, de l’engagement communautaire et de la diversité, de l’équité et de l’inclusion peuvent éclairer les politiques et les pratiques qui facilitent les liens importants entre les jeunes et les professionnels, promeuvent une participation inclusive et amplifient les différentes voix.

En prenant en compte et en mettant en œuvre les résultats du projet, les décideurs politiques et les praticiens peuvent mieux soutenir les jeunes dans leurs efforts pour contribuer au changement positif de la communauté et se préparer à la main-d’œuvre, ce qui, en fin de compte, favorise une génération plus inclusive et plus autonome.

More from FSC

Hand arranging wood block stacking as step stair on paper pink background. Business concept growth success process, copy space.

Cadre des compétences et compétences essentielles du Canada

Que ce soient les nouvelles technologies ou les événements mondiaux qui dictent le rythme du…

Person coding on their computer in an office at night, with multiple monitors in front of them.

Outils numériques dans l’écosystème des compétences

Rapport De PERSPECTIVES DE PROJET Outils numériques dans l’écosystème des compétences Technologie et automatisation, Économie…

Student and Professor sit in an engineering classroom.

Systèmes intelligents et technologies numériques pour une nouvelle ère

L’industrie, les municipalités et l’Université McMaster créeront un réseau de ressources pour faciliter l’adoption accélérée…

View more