RAPPORT DE PERSPECTIVES DE PROJET

Micro-titres de compétences d’eCampusOntario : un projet visant à aider les gens à participer à des programmes et à trouver un emploi

Parcours vers L’emploi

SOMMAIRE

Lancé en 2021, le portail de micro-titres de compétences d’eCampusOntario tente de remédier à l’inadéquation des compétences sur le marché du travail en proposant des programmes d’apprentissage courts et pertinents pour le secteur. Il a attiré plus de 40 000 utilisateurs uniques.

Le programme qui cherche à combler les lacunes en matière de compétences dans des secteurs importants, comme les secteurs de la fabrication, des soins de santé et des technologies de l’information, propose des options d’apprentissage souples et accessibles, appuyées par une aide financière au titre du Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO). Cette initiative qui reflète une évolution vers les micro-titres de compétences dans l’éducation vise à perfectionner la main-d’œuvre en mettant les cours de formation au diapason de la demande du marché.

Grâce au financement du Centre des compétences futures  et aux données du Conference Board du Canada (CBdC), eCampusOntario a pu enrichir nombre de ses cours des compétences essentielles qu’ils sont censés développer, avant d’apparier ces cours aux professions les plus adaptées. Le portail eCampusOntario a ensuite été amélioré afin que les utilisateurs puissent saisir un titre de poste et recevoir des recommandations de programmes personnalisées, ainsi que des informations sur le marché du travail concernant le poste en question.

Les améliorations apportées au portail ont permis d’affiner les recommandations de programmes, d’accroître la mobilisation des utilisateurs et de favoriser l’inclusivité et l’accessibilité. Après la mise en œuvre, le portail a également enregistré une augmentation des renvois vers les programmes des établissements d’enseignement postsecondaire et une augmentation des taux de clics.

DATE DE PUBLICATION

Mai 2024

PARTENAIRE

eCampusOntario

EMPLACEMENTS

Ontario

FONDS VERSÉS

$267,660

PERSPECTIVE CLÉ N° 1

Au cours des quatre premiers mois d’activité du nouveau portail, eCampusOntario a enregistré une augmentation de 32 % du nombre de demandes de renseignements adressées aux établissements d’enseignement postsecondaire et une augmentation de 4 % du nombre de clics vers les établissements d’enseignement postsecondaire.

PERSPECTIVE CLÉ N° 2

Le jumelage des compétences recherchées avec des cours particuliers a facilité la compréhension des compétences développées par chaque programme, aiguisant ainsi les interventions davantage pour remédier aux pénuries de compétences.

PERSPECTIVE CLÉ N° 3

Le programme pourrait mailler d’autres secteurs de l’Ontario, d’où l’importance de sceller des partenariats robustes et de promouvoir une collaboration constante entre les bailleurs de fonds et l’équipe d’eCampus Ontario afin de favoriser la durabilité du projet et son expansion.

L’enjeu

eCampus Ontario, un organisme sans but lucratif financé par la province, joue le rôle de locomotive de l’apprentissage en ligne dans les 53 établissements publics d’enseignement postsecondaire de l’Ontario par l’innovation et la technologie de pointe. En 2021, l’organisme a lancé un portail de micro-titres de compétences, conçu pour offrir des programmes de formation courts et personnalisables afin de répondre à l’évolution de la demande du marché du travail en matière de mise à niveau et de recyclage des compétences. Le portail cherche à combler les lacunes en matière de compétences dans des secteurs importants, comme la fabrication, les soins de santé et les technologies de l’information. Il propose donc des parcours de formation souples et accessibles, appuyés par une aide financière dans le cadre du Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO).

Le projet eCampus Ontario s’est penché sur l’optimisation de son portail de micro-titres de compétences afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail au moyen de programmes d’éducation ciblés. Pour optimiser son rayonnement, l’initiative a intégré des données essentielles sur le marché du travail afin d’améliorer les recommandations des programmes, de relever les défis liés à la mobilisation des utilisateurs et de renforcer les mesures d’inclusion et d’accessibilité.

Ce que nous examinons

L’initiative, qui fait partie de la stratégie de l’Ontario visant à faciliter la mise à niveau et le recyclage des compétences, a consisté à intégrer des données normalisées sur les professions et les compétences, ainsi que des informations sur le marché du travail, notamment dans les secteurs de la fabrication, des soins de santé, de l’assistance sociale, et de l’information et de la communication. Dans le but d’affiner les recommandations de programmes personnalisés en fonction des titres de postes saisis par les utilisateurs, le projet a tenté de combler les lacunes recensées dans les comportements des utilisateurs, notamment des actions de navigation intensives avec peu de suivi vers les établissements d’enseignement postsecondaire.

En prenant appui sur les consultations avec des partenaires du secteur, les données professionnelles provenant d’OpportuAvenir et la collaboration avec des établissements d’enseignement postsecondaire pour l’étiquetage des programmes, le projet a tiré parti des valeurs fondamentales d’eCampus Ontario : inclusion, créativité et expérimentation. La conception de l’approche vise à favoriser la convivialité du portail, à encourager les utilisateurs à prendre des décisions plus éclairées et à mieux harmoniser les cours proposés avec les besoins du marché du travail.

Cette expansion stratégique cherche non seulement à augmenter le trafic vers les sites Web des établissements d’enseignement postsecondaire, mais aussi à contribuer à l’objectif à long terme, notamment à satisfaire aux besoins des employeurs en matière de main-d’œuvre qualifiée.

Ce que nous apprenons

Il y a de fortes indications que les informations sur le marché du travail (IMT) sont importantes pour la prise de décisions éclairées en matière de planification de carrière et de perfectionnement des compétences. La diffusion de telles informations est primordiale, tout en garantissant qu’elles sont fournies à point nommé et dans un format convenable, et qu’elles sont accessibles sur la bonne plateforme.

La plateforme eCampus Ontario s’est servie des IMT d’OpportuAvenir, notamment les perspectives d’emploi quinquennales, les renseignements sur les salaires et la cartographie des titres de postes, et a cerné les liens essentiels entre les compétences, les professions et les programmes de micro-titres de compétences. La plateforme a ainsi pu fournir aux utilisateurs des recommandations personnalisées sur les micro-titres de compétences, en ciblant et comblant efficacement les lacunes précises en matière de compétences, tout en réduisant les délais et les coûts.

Après le déploiement du nouveau portail et l’intégration des améliorations aux métadonnées, la plateforme a connu une importante hausse de l’intérêt des utilisateurs. Plus précisément, depuis le lancement du portail, mis à jour le 5 septembre 2023, plus de 7 593 personnes ont accédé à des recommandations d’emploi personnalisées, les demandes de renseignements auprès des établissements d’enseignement postsecondaire ont augmenté de 32 % et les taux de clics vers les établissements d’enseignement postsecondaire ont augmenté de 4 % par rapport à l’année précédente. Ces mesures soulignent l’utilité et l’efficacité accrues de la plateforme quand il s’agit d’orienter les utilisateurs vers des programmes de micro-titres de compétences pertinents.

De plus, les impressions des utilisateurs finaux ont permis de réaliser des enseignements essentiels sur les préférences et les comportements. Les utilisateurs ont notamment visité la plateforme pour explorer les programmes de micro-titres de compétences qui correspondent à leurs aspirations professionnelles et à leur expérience antérieure. Les recommandations ont fait écho chez ces utilisateurs, ce qui reflète l’efficacité de la plateforme à aider les utilisateurs à comprendre et à suivre des parcours de micro-titres de compétences adéquats.

Outre les améliorations apportées à la plateforme, la promotion des programmes de micro-titres de compétences est essentielle à leur réussite et nécessite des efforts pour mobiliser les parties prenantes, comme les employeurs, les associations sectorielles, les établissements d’enseignement et les utilisateurs potentiels. Divers moyens peuvent y contribuer, notamment des campagnes de marketing ciblées et l’organisation d’activités dans les établissements d’enseignement et de webinaires interactifs pour présenter les avantages et les possibilités des micro-titres de compétences.

Enfin, l’une des principales conclusions de ce projet est le potentiel des micro-titres de compétences de remédier à l’inadéquation des compétences sur le marché du travail. Les programmes de micro-titres de compétences comblent le fossé entre la demande des secteurs et les compétences individuelles. Il s’agit donc d’une solution prometteuse qui favorise l’avancement professionnel et les occasions d’apprentissage la vie durant, avec un engagement limité en temps et en coût.

Pourquoi c’est important

Cette initiative qui vise à apparier les micro-titres aux compétences en prenant appui sur l’algorithme de jumelage d’OpportuAvenir et du Conference Board du Canada, fait partie de la stratégie de l’Ontario en matière de microcertifications. Les utilisateurs recevront ainsi des recommandations plus ciblées et plus pertinentes.

Le portail a attiré plus de 40 000 utilisateurs et fournit des renseignements sur des programmes abordables et pertinents selon le secteur. Le portail favorise la souplesse dans l’apprentissage, tout en soutenant l’accès financier au titre du Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO), ce qui permet aux utilisateurs de contracter des prêts et recevoir des subventions pour des programmes approuvés. Ces efforts sont épaulés par le financement de 65 projets visant à concevoir jusqu’à 250 nouveaux programmes de micro-titres de compétences pour combler les lacunes en matière de compétences de la main-d’œuvre.

Le portail, le premier de son genre en Ontario, a été couronné de succès. Il a en fait inspiré des projets similaires en Colombie-Britannique et dans le Canada atlantique, soulignant la tendance nationale et mondiale à valoriser les micro-titres de compétences pour le perfectionnement de la main-d’œuvre. Cette approche prouve que les modèles de formation adaptatifs sont essentiels pour répondre aux besoins des employeurs et des apprenants en constante évolution et met l’accent sur l’évaluation et l’adaptation continues afin d’optimiser les écosystèmes d’apprentissage numérique à l’échelle du Canada.

Prochaines Étapes

L’amélioration de l’inclusivité et de l’accessibilité est devenue une priorité claire, avec des mesures, comme l’expansion des programmes proposés, l’amélioration de l’expérience utilisateur grâce à des essais constants, et l’intégration des principes d’équité, de diversité et d’inclusion dans les processus de conception et de déploiement du portail.

De plus, la sensibilisation des parties prenantes, notamment des employeurs, des associations sectorielles et des établissements d’enseignement, est essentielle. Des campagnes de marketing ciblées, des webinaires interactifs et des activités éducatives peuvent favoriser la mobilisation des parties prenantes et le soutien aux micro-titres de compétences.

Pour terminer, la technologie de cartographie des métadonnées utilisée par le portail de micro-titres de compétences d’eCampusOntario est évolutive et portative, du fait qu’elle offre des avantages potentiels à d’autres territoires au Canada et dans le monde. Cette extensibilité garantit un accès plus large au portail amélioré ainsi qu’une utilisation plus vaste de ce dernier, augmentant ainsi son empreinte et sa capacité à promouvoir des occasions d’apprentissage pour la vie et à répondre à l’évolution des besoins en matière de compétences.

EcampusOntario continue d’offrir des micro-titres de compétences par l’intermédiaire de son portail en ligne.

Plus du CCF

Tired and stressed out woman working late in an office, leaning at her desk and holding head in hands; anxious woman working overtime

Le droit à la déconnexion dans le contexte post-pandémique du Canada

La pandémie de COVID-19 a bouleversé la nature du travail, entraînant une plus grande connectivité…

Parcours vers l’emploi chez les nouveaux arrivants : Diversité Canadienne magazine

la recherche montre que bien qu’il existe des possibilités de mieux accompagner le développement des…

man with a briefcase and a surgical mask

Les compétences dans un monde postpandémique – Rapport de cadrage

Contribuant à la définition d’une stratégie en matière de compétences pour l’après-pandémie, ce rapport précise…

View more