Réduire les écarts dans l’apprentissage des jeunes enfants autochtones

Ce projet vise à trouver des solutions créatives et novatrices pour remédier à la pénurie de personnes formées par l’entremise du Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones pour les collectivités micmaques du nord du Nouveau-Brunswick. Les répercussions de ce projet guideront le travail du Conseil de district des Micmacs de la Côte-Nord en matière d’apprentissage et de garde des jeunes enfants dans un avenir prévisible.

Le Conseil utilisera les données de ce projet pour élaborer un plan stratégique. Les connaissances acquises seront également utilisées pour plaider en faveur de meilleurs services et programmes plus équitables. Ce projet permettra de générer des solutions innovantes pour renforcer les capacités en matière d’éducation de la petite enfance autochtone. Le Conseil vise d’abord à mieux comprendre les taux de rotation du personnel dans le domaine en menant des entretiens individuels de sortie auprès d’un échantillon de 15 travailleurs ayant quitté le secteur au cours des deux dernières années.

Young students outside laughing.

Le Centre de compétences futures investit 131 300 $ dans ce projet d’un mois. La capacité du Conseil à mener ses propres recherches communautaires, à élaborer ses propres solutions aux problèmes et à stocker ses propres données communautaires lui permet de mieux défendre des programmes et des services équitables et adaptés à la culture. Les collectivités micmaques ont travaillé ensemble et espèrent en apprendre davantage sur les approches systémiques à la résolution de problèmes et la réflexion. Elles sont convaincues que cette approche, avec le soutien de leurs membres, leur permettra d’élaborer leurs propres solutions pour combler les lacunes du Cadre d’apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones.

Une initiative de recherche fructueuse a révélé un écart de financement de 3 953 $ entre les programmes et les services offerts aux enfants autochtones vivant dans les réserves des collectivités de la Côte-Nord et ceux offerts aux enfants non autochtones vivant à proximité. La recherche est partagée afin d’aider d’autres collectivités autochtones dans leur plaidoyer pour atteindre la parité dans les services et programmes pour leurs enfants.

Le Conseil s’engage à faire en sorte que la résilience de nos collectivités participantes se traduise par le fait que les enseignants et les détenteurs de connaissances soient formés et prêts à offrir des programmes adaptés à leur culture. Ces services et ces mesures de soutien spécifiquement conçus pour les familles et collectivités autochtones et avec celles-ci feront une réelle différence dans les expériences de la petite enfance.

Evaluation

Ce projet sera évalué à l’aide d’outils et de méthodes qui concordent avec ses objectifs, son contexte et son stade de développement. L’évaluation mettra l’accent sur la production de données probantes pertinentes et au bon moment, afin de faire progresser l’intervention. Lisez-en plus sur notre stratégie d’évaluation.