Polygon Created with Sketch. Accueil | Recherche

Demande croissante de compétences spécialisées: La « boîte à outils chantiers » sur les compétences sociales et émotionnelles dans les métiers de la construction

Ce rapport porte sur les compétences sociales et émotionnelles dont auront besoin les gens des métiers de la construction pour participer à une industrie de plus en plus multigénérationnelle et diversifiée.

Résumé

La main-d’oeuvre des métiers de la construction au Canada est en train de changer. Afin de remplacer les travailleurs qui prennent leur retraire, le secteur devra recruter au sein des groupes sous-représentés – les jeunes, les Autochtones, les femmes et les immigrants qualifiés – afin d’accroître la diversité de sa main-d’œuvre. Toutefois, pour que la diversité et l’inclusion puissent se réaliser sur le lieu de travail, le secteur doit se focaliser sur les compétences sociales et émotionnelles dont ont besoin les gens de métier pour travailler au sein d’équipes plus diversifiées, et faire progresser la santé et la sécurité. Nous avons discuté avec 75 intervenants de partout au Canada des compétences émergentes qui seront exigées des gens de métier, notamment dans les métiers désignés Sceau rouge. Les participants ont cité la patience et les compétences en communications pour faciliter l’apprentissage au sein d’une main-d’œuvre multigénérationnelle; de même que la pensée critique et la résolution de problèmes pour faire progresser la santé et la sécurité. Par ailleurs, les apprentis autochtones des régions nordiques et éloignées se heurtent à des obstacles particuliers qui devront être aplanis.

Le rapport propose trois mesures qui permettraient aux gens de métier d’acquérir plus facilement les compétences requises pour s’épanouir dans le secteur canadien de la construction.

Contenu Connexe

Photo of a woman of Indian ethnicity holding a digital tablet and talking to a young construction worker while pointing at something at the construction site.

Compétences pratiques et acquises par l’expérience

Dans ce projet pluriannuel, notre équipe de chercheurs étudiera et soutiendra les initiatives continues d’apprentissage en milieu de travail au Canada mettant l’accent sur le désir de créer plus de possibilités d’apprentissage par l’expérience, surtout pour les populations vulnérables, tout en se concentrant sur les programmes d’apprentis.
Shipyard worker holding an electronic device

En prélude à l’automatisation : quels sont les emplois les plus vulnérables au Canada ?

Ce rapport examine les professions qui présentent un risque d’automatisation plus élevé et offre peu d’options aux travailleurs pour passer à des professions à faible risque.
Combler le fossé générationel : Améliorer les compétences numériques dans l’écosystème de l’apprentissage et des métiers spécialisés au Canada

Combler le fossé générationnel : Les compétences numériques dans les métiers spécialisés

Les métiers spécialisés connaissent une révolution numérique. Les travailleurs devront posséder diverses compétences numériques pour suivre l’évolution du travail. Ce rapport examine comment adapter la formation d’apprenti à cette réalité au Canada.