Relance

Les jeunes qui ne terminent pas leurs études secondaires sont plus susceptibles de ne pas trouver d’emploi et de dépendre de l’aide gouvernementale. Le projet Reboot Plus vise à fournir un recours supplémentaire à ces jeunes avant qu’ils ne passent entre les mailles du filet.

Seated person smiling during a meeting

Le Centre des Compétences futures investit près de 1 million de dollars dans l’innovant projet Reboot Plus, destiné aux jeunes de 17 à 24 ans qui n’ont pas fini leurs études secondaires ou qui peinent à y parvenir. Unique en son genre au Canada, ce programme les aidera à s’investir de nouveau dans le perfectionnement de leurs connaissances et le développement de leur carrière.  

Trois cohortes, composées chacune d’une vingtaine de jeunes sélectionnés par les commissions scolaires locales, participeront à une formation consacrée à l’acquisition de compétences essentielles, au développement de carrière « basé sur l’espoir », à la préparation d’un CV et à l’élaboration d’un dossier de recherche d’emploi, de même qu’à des activités de réseautage, à des techniques de présentation et à des exercices pratiques. 

Ces jeunes participants ont rarement – voire jamais – eu accès aux possibilités que leur offrira le projet Reboot Plus : l’occasion de rencontrer quatre à sept professionnels dans leur champ d’intérêt qui les familiariseront avec le domaine concerné, le marché de l’emploi et les exigences des postes convoités, et qui leur indiqueront des pistes d’orientation pour le développement de leur carrière.  

La formation aura lieu au Collège Douglas, et des « entrevues » seront menées au sein d’entreprises locales de Burnaby et de Surrey afin de donner confiance aux participants, de les aider à comprendre le marché du travail et les possibles cheminements de carrière, et même, peut-être, à trouver un emploi. Le programme aidera également les employeurs à mieux comprendre ce bassin de talents et à élaborer des stratégies et des outils d’intégration qui leur conviennent.

Ce projet s’adresse aux jeunes à risque ayant ou non terminé leurs études secondaires, et qui font partie notamment des groupes suivants : les Autochtones, les nouveaux immigrants et les réfugiés, les personnes racialisées, la communauté LGBTQ2S+, les personnes atteintes d’un trouble du spectre de l’autisme, celles qui ont un trouble de l’apprentissage diagnostiqué ou non, les personnes qui souffrent de dépression ou d’anxiété ainsi que celles qui ont des lacunes en matière de compétences essentielles ou sont sans formation postsecondaire.

Evaluation

Ce projet sera évalué à l’aide d’outils et de méthodes qui concordent avec ses objectifs, son contexte et son stade de développement. L’évaluation mettra l’accent sur la production de données probantes pertinentes et au bon moment, afin de faire progresser l’intervention. Lisez-en plus sur notre stratégie d’évaluation

Projets en vedette

Supervios

Modèles de pratiques exemplaires pour la mobilisation de l’industrie

Première mise à l’essai au Canada de l’outil VALID-8 en ligne qui donne aux apprentis…

Students working together on their laptops

Maîtrise des technologies numériques pour la main-d’oeuvre

Élaboration de trois microaccréditations cumulables et prestation auprès des travailleurs pour qui le manque de…


Afficher tous les projets