Polygon Created with Sketch. Accueil | Recherche

Compétences sociales et émotionnelles

Tandis que l’automatisation et d’autres changements technologiques continuent de perturber la nature du travail, les compétences développées par les Canadiens au cours de leur formation postsecondaire constituent un fondement essentiel à la réussite dans le milieu du travail.

Dans l’économie émergente, les compétences techniques font partie de l’équation des besoins actuels et futurs en matière de compétences. En fait, plus que jamais, le succès au travail requiert des compétences sociales et émotionnelles qui englobent la capacité à maîtriser ses émotions et son comportement, à collaborer avec les autres, à communiquer efficacement et à s’adapter à de nouveaux environnements et défis de travail. Les compétences sociales et émotionnelles sont très recherchées par les employeurs, mais sont difficiles à enseigner et à évaluer. En examinant comment préparer les Canadiens à la réussite au sein d’un marché du travail en constante évolution, ce projet tentera de déterminer les pratiques exemplaires et émergentes pour le développement et l’évaluation des compétences sociales et émotionnelles.

A group of individuals looking at computer screens.

Alors que le développement des compétences se poursuit tout au long de la vie, l’un des fondements clés de la réussite professionnelle est la formation que reçoivent les Canadiens pendant leur formation postsecondaire. Au cours de la première année de ce projet pluriannuel, nous nous pencherons principalement sur l’état actuel de la formation et du développement des compétences émotionnelles et sociales dans les établissements d’enseignement postsecondaire canadiens. La principale question à laquelle nous tentons de répondre est la suivante : Comment les programmes d’enseignement postsecondaire ciblent-ils le développement des compétences sociales et émotionnelles dans le but de préparer les diplômés pour le travail et la vie citoyenne? 

View More Research

Comprendre le phénomène de travail à la demande et comment il se vit au Canada

Le travail à la demande et les travailleurs à la demande augmentent, évolution alimentée par la technologie qui rend cette forme de travail plus facilement accessible. Qu’est-ce que cela signifie pour le marché du travail canadien et comment devons-nous réagir? Comprendre comment les travailleurs entrent, naviguent et vivent l’économie à la demande est un élément essentiel pour mieux comprendre quelles politiques sont nécessaires pour mieux les protéger et les soutenir. Ce rapport explore ce que nous savons et ce que nous devons savoir sur la nature de l’économie des petits boulots au Canada et les expériences de ses travailleurs.
Family of indigenous Canadians

Portrait de la situation : l’acquisition de nouvelles compétences et l’emploi chez les Autochtones au Canada

Les entreprises autochtones gagnent en force et, plus important encore, créent des emplois pour d’autres membres de leur communauté. De plus, le travail indépendant et l’entrepreneuriat gagnent en popularité. Ainsi, s’il y a une possibilité pour la prochaine génération et pour les travailleurs adultes d’aujourd’hui de faire un bond dans l’avenir du travail au Canada, cela pourra se bien passer grâce aux entreprises dirigées par les Autochtones.
Shipyard worker holding an electronic device

En prélude à l’automatisation : quels sont les emplois les plus vulnérables au Canada ?

Ce rapport examine les professions qui présentent un risque d’automatisation plus élevé et offre peu d’options aux travailleurs pour passer à des professions à faible risque.
Afficher toute la recherche
Le Centre des Compétences futures est un centre de recherche et de collaboration visionnaire qui a pour mission de préparer les Canadiens à la réussite professionnelle et de répondre aux besoins des employeurs en matière de talents. À titre de communauté pancanadienne, nous réunissons des experts et des organisations de divers secteurs afin de déterminer, d’évaluer et de partager avec rigueur des approches novatrices visant à développer les compétences et les environnements de travail, dans le but d’inciter à la prospérité et à l’inclusion.