Polygon Created with Sketch. Accueil | Recherche

Développement des compétences dans les régions minières du Nord : leçons tirées du Manitoba

De nombreux travailleurs autochtones du Nord du Manitoba dépendent de l’exploitation minière en matière d’emploi. Cependant, les travailleurs qui souhaitent accéder aux compétences et à la formation dont ils ont besoin pour réussir dans l’industrie peuvent être confrontés à de nombreux obstacles.

Elements essentiels

Pour de nombreuses communautés autochtones du Nord du Manitoba, l’industrie minière est une importante source d’emploi. Cependant, ces emplois sont vulnérables aux fluctuations des cycles de vie des mines, à la demande du marché pour les produits de base et à l’automatisation. Le travail dans les mines nécessite plus que jamais des compétences spécialisées. Ainsi, la formation et l’éducation des travailleurs doivent s’adapter et répondre aux exigences en matière de compétences des emplois miniers d’aujourd’hui.

Offrir des possibilités d’éducation et de formation adéquates aux apprenants des communautés éloignées et autochtones requiert de surmonter un ensemble de défis uniques liés à la géographie, à la culture et à l’accès à l’Internet. Les organisations qui composent l’écosystème régional de développement des compétences dans le Nord du Manitoba, y compris les établissements d’enseignement postsecondaires, les gouvernements, les organismes industriels et les apprenants, doivent relever le défi de répondre aux besoins actuels en matière d’emploi tout en gardant à l’esprit les compétences et la formation dont les travailleurs auront besoin à l’avenir.

Key findings

L’écosystème de développement des compétences du Nord du Manitoba s’articule autour d’un seul établissement d’enseignement postsecondaire (EEP) et de quelques grands employeurs du secteur privé. L’environnement de politique est complexe, ce qui peut entraver la collaboration et l’innovation.

Les organisations qui évoluent dans cet écosystème de compétences doivent composer avec les fluctuations du secteur minier. L’EEP local peut jouer un rôle de leader en stimulant l’établissement de relations entre les membres de l’écosystème et en assurant une coordination.

Le développement des compétences professionnelles des populations éloignées prend plusieurs années. Lorsqu’elles planifient des projets, les sociétés minières doivent interagir tôt avec leurs partenaires autochtones et adopter une vision à long terme.