Polygon Created with Sketch. Accueil | Engager

Le Centre des Compétences futures annonce son nouvel appel de propositions pour aider à renforcer l’écosystème de développement des compétences du Canada

Le Centre mettra à l’essai des approches qui soutiennent les Canadiens et les Canadiennes en transition de carrière en investissant 37 millions de dollars dans des projets d’innovation d’un bout à l’autre du pays.

Toronto (Ontario), 14 août 2019 – Il existe un besoin urgent de comprendre quelles sont les compétences dont les Canadiens et les Canadiennes auront besoin dans le but de prospérer et comment le Canada pourra miser sur son infrastructure de développement des compétences et l’agrandir pour qu’elle satisfasse à ce besoin. Le Centre des Compétences futures – Future Skills Centre a annoncé aujourd’hui un nouvel appel de propositions dont le budget est de 37 millions de dollars pour deux ans. L’objectif de cet appel de propositions est de mettre à l’essai et d’évaluer des approches nouvelles et émergentes qui ont le potentiel de produire des données probantes sur les façons de mieux doter les travailleurs canadiens des compétences nécessaires pour naviguer dans un marché du travail en évolution rapide. Le Centre invite les organismes divers d’un bout à l’autre du pays à soumettre une lettre d’intérêt d’ici le 16 septembre 2019 à 17 h HE.

Pour faire en sorte que cet appel de propositions aborde la question des lacunes les plus pressantes dans le développement des compétences, le Centre a soigneusement étudié les recommandations des sources suivantes :

  • Consultations avec des intervenants de l’écosystème des compétences au Canada, y compris les commentaires et suggestions de centaines de personnes, partout au pays, qui ont participé au sondage en ligne
  • Discussions bilatérales continues avec les gouvernements provinciaux et territoriaux
  • Collaboration avec le Conseil des Compétences futures 
  • Revue de la documentation et consultation de la recherche

Le Centre des Compétences futures accepte maintenant des propositions qui permettront de répondre à l’une de ces trois questions : 

  • Comment pouvons-nous mieux soutenir les Canadiens et les Canadiennes qui subissent les perturbations du marché du travail en les aidant dans leur transition vers un nouvel emploi ou une nouvelle industrie?
  • Comment les employeurs peuvent-ils élaborer et produire des solutions axées sur la demande pour remédier aux lacunes en matière de compétences?
  • Comment peut-on optimiser les systèmes de développement des compétences en vue de renforcer la capacité des fournisseurs de service et encourager la collaboration entre les organismes? 

Les projets seront financés selon deux volets : un volet innovation pour des projets qui élaborent et mettent à l’essai de nouvelles approches prometteuses pour lesquelles il y peu ou pas de solutions éprouvées, et le volet données probantes pour les projets qui mesureront immédiatement des solutions basées sur des données probantes pour lesquelles il n’y a pas de test.

Les organismes intéressés sont priés de lire les Lignes directrices et instructions pour la soumission de propositions, qui présentent un nouveau processus en trois étapes : 

  1. Lettre d’intérêt (LI) 
  2. Proposition complète (sur invitation uniquement, pour les projets retenus à l’étape de la LI) 
  3. Entrevue avec les meilleurs projets 

Les projets sélectionnés seront annoncés en mars 2020. 

À ce jour, le Centre des compétences futures a investi 19 millions de dollars dans 16 projets d’innovation partout au Canada.Tous les projets retenus seront rigoureusement évalués afin de générer de l’information sur le projet, les destinataires du projet et les conditions d’exécution afin de renforcer l’écosystème de développement des compétences du Canda et favoriser le changement.

Citations

En consultant les intervenants et en passant en revue les dernières recherches sur les besoins en matière de compétences et les demandes, nous avons sélectionné les thèmes qui se sont révélés les plus pertinents pour les populations diverses dans les provinces et territoires. Au moyen de ces projets, nous souhaitons élargir notre réseau de partenaires en ajoutant de nouveaux projets expérimentaux à notre base de recherche croissante.
Mel Wright, directrice générale par intérim du Centre des Compétences futures.
Le développement des compétences et les lacunes en matière de compétences constituent une question urgente qui doit être réglée. Au nom de nos partenaires et du conseil consultatif, nous nous réjouissons déjà à l’idée de recevoir des propositions qui peuvent contribuer de façon significative à l’innovation axée sur les données probantes dans l’écosystème de compétences et de formation du Canada.
Steven Liss, vice-président, Recherche et Innovation de l’Université Ryerson et président par intérim du conseil consultatif du Centre des Compétences futures.
Les Canadiens doivent être prêts à répondre aux exigences changeantes des milieux de travail. Le Centre étudiera et mettra à l’essai de nouvelles façons pour les Canadiens d’acquérir les compétences en milieu de travail nécessaires pour l’avenir. Les résultats constitueront une base de connaissances qui permettra de mieux préparer les Canadiens, y compris les personnes faisant partie de groupes sous-représentés, aux bons emplois bien rémunérés de demain et de bâtir une classe moyenne prête à réussir.
La ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patty Hajdu

~30~

Personne-ressource pour les médias

Julia Rim Shepard
Directrice, Communications stratégiques
Centre des Compétences futures
communications@fsc-ccf.ca
437-232-4809

Contenu en vedette

Employee taking hand-written notes while reading on a computer screen

Évaluer et développer les compétences favorisant l’employabilité grâce à ESAT

Mise en œuvre du Employability Skills Assessment Tool (ESAT), un outil en nuage servant à mesurer les compétences socioémotionnelles et l’employabilité des individus.
Presenter in front of a slide entitled

Élargissement de la Charte de l’inclusion en milieu de travail

Faire le pont entre les talents sous-utilisés et les employeurs de Kingston grâce à la Charte de l’inclusion en milieu de travail.
Students working together on their laptops

Maîtrise des technologies numériques pour la main-d’oeuvre

Élaboration de trois microaccréditations cumulables et prestation auprès des travailleurs pour qui le manque de connaissances numériques, essentielles partout sur le marché du travail canadien, représente un handicap.