Transitions de l’énergie à la technologie

Solutions
EN BREF

Felipe était un ingénieur mécanicien au milieu de sa carrière qui avait perdu son emploi en raison de l’évolution du secteur de l’énergie à Calgary. Ce secteur, comme beaucoup d’autres, est confronté à d’importantes perturbations aujourd’hui et à l’avenir en raison de l’évolution vers la durabilité. Pourtant, il était hautement qualifié et il a trouvé EDGE UP, un programme qui l’aiderait à se requalifier et à se tourner vers le secteur à forte croissance des TI. Le CCF aide à assurer la transition des talents vers les économies émergentes et à remédier à l’inadéquation des compétences sur le marché du travail.

Participant

Felipe

Programme

EDGE UP

Lieu

Calgary, AB

Sur cette pageLe DéfiVoici : EDGE UPLes RésultatsL’impactProchaines Étapes
Cette vidéo est en anglais. Pour les sous-titres en français, veuillez sélectionner l’option “auto-translate” (auto-traduction) en cliquant sur l’icône de l’engrenage et en ouvrant le menu des sous-titres.

Le Défi

Felipe Moreno, âgé de quarante-six ans, a été ingénieur mécanicien dans le secteur pétrolier et gazier de Calgary pendant quinze ans. Après le rachat de son entreprise par une plus grande société en 2019, il a été licencié.

Au moment où le secteur pétrolier et gazier à Calgary était en pleine mutation, Felipe était l’un des nombreux travailleurs hautement qualifiés laissés pour compte.

Voici : EDGE UP

Felipe s’est inscrit à EDGE UP, un programme qui permet aux travailleurs déplacés en milieu de carrière dans le secteur de l’énergie de Calgary de se requalifier pour faire la transition vers le secteur des TI à forte croissance. Pendant neuf mois, Felipe a acquis des compétences en codage et en analyse de données. Il a renforcé son assurance et ses relations, et a pu se réorienter vers une nouvelle carrière.

Après avoir consulté les employeurs locaux afin de déterminer les voies de perfectionnement numérique les plus prometteuses, le programme forme ses participants dans de nombreux domaines, notamment la préparation au travail, les compétences culturelles et techniques, ainsi que l’apprentissage intégré au travail. 

Un premier projet pilote a révélé que l’ingénieur ou le scientifique moyen possède déjà environ la moitié des compétences requises pour de nombreux emplois dans le domaine des technologies de l’information, comme ceux de gestionnaire de projet et de développeur de logiciels, qui sont actuellement parmi les postes technologiques les plus demandés par la main-d’œuvre de Calgary.

Les Résultats

Après avoir terminé le programme, Felipe a décroché un emploi à temps plein chez Neo Financial, une institution de technologie financière à Calgary, où il gère les données et les analyses techniques. 

70 % des 90 membres de la première cohorte d’EDGE UP occupent aujourd’hui des emplois dans le domaine de la technologie ou poursuivent leurs études. Le projet a pris de l’ampleur et accueille désormais 320 travailleurs.

L’impact

Dans le contexte de l’évolution de l’économie de Calgary, le CCF fait équipe avec EDGE UP afin de promouvoir des solutions innovantes pour une main-d’œuvre locale, déplacée, qualifiée et bien positionnée pour assurer le succès économique futur de l’Alberta. Grâce au programme, de nombreux professionnels en milieu de carrière comme Felipe ont déjà trouvé un emploi intéressant dans un nouveau secteur florissant sans avoir à déménager.

À titre de programme regroupant plusieurs parties prenantes, EDGE UP regroupe des établissements d’enseignement postsecondaire, des organismes de formation et des employeurs afin de mieux comprendre les compétences requises pour les emplois numériques de demain, de concevoir des programmes d’études appropriés, de créer les meilleurs parcours de formation et de veiller à ce qu’un bassin de talents prêts pour le marché puisse répondre aux besoins des employeurs.

EDGE UP a attiré des entreprises partenaires comme Amazon Web Services afin d’augmenter la capacité d’informatique en nuage et, en fin de compte, d’exploiter le réservoir de talents hautement qualifiés de Calgary, contribuant ainsi à remédier à l’inadéquation des compétences qui ralentit la croissance de nombreux secteurs. Ce programme a été bien accueilli par les gouvernements nationaux et internationaux, notamment par l’OCDE, et contribuera à la planification de l’adaptation de la main-d’œuvre et aux futurs efforts d’élaboration des politiques.

EDGE UP a attiré des entreprises partenaires telles qu’Amazon Web Services afin d’augmenter la capacité de l’informatique en nuage et, en définitive, de puiser dans le vivier de talents hautement qualifiés de Calgary, contribuant ainsi à remédier à l’inadéquation des compétences qui ralentit de nombreux secteurs en expansion.

Prochaines Étapes

Après de premiers résultats prometteurs, le CCF a réinvesti dans le programme pour aider à son expansion, ce qui illustre la manière dont le CCF encourage les solutions innovantes pour une adoption plus large. 

EDGE UP 2.0 a accueilli une nouvelle cohorte élargie qui a eu accès à de nouvelles options de parcours professionnels comme la cybersécurité, à un apprentissage en milieu de travail accru et à une exposition à de nouveaux employeurs partenaires augmentant les possibilités de placement. 

Ce programme a un potentiel d’application dans d’autres secteurs ou régions, et les enseignements qui en seront tirés serviront de base aux efforts nationaux et internationaux de programmation et d’élaboration de politiques. 

Plus d'impact du Centre des Compétences futures

Favoriser l’indépendance vis-à-vis de l’aide sociale

Le Défi Kenneth Robinson avait du mal à rester positif après avoir essuyé des refus répétés pour des emplois ou n’avoir obtenu que des postes...

Perspectives

Formation sur les compétences numériques

Le Défi Rachneet Radwana avait tout juste terminé un baccalauréat en anthropologie, économie et études sur le développement durable. Elle voulait trouver une carrière qui...

Solutions

Accélération du potentiel des nouveaux arrivants

Le Défi Saeed Fallah avait prévu de s’installer en Nouvelle-Écosse après son arrivée au Canada. Pendant 10 ans, il a occupé différents postes dans une banque...

Changements systémiques