Polygon Created with Sketch. Accueil | Recherche

Le marché du travail de demain : prévisions du Modèle des Professions, des Compétences et des Technologies (MPCT)

Développé par le Conference Board du Canada pour le Centre des Compétences Futures, le Modèle des professions, des compétences et des technologies (ou MPCT) est un nouvel outil de prévision outil de prévision sophistiqué qui s’appuie sur une riche base de données et donne un éclairage inégalé sur les compétences qui dynamiseront les marchés du travail canadiens de demain. Le Modèle génère des projections détaillées pour chaque région du Canada, par industrie et par profession.

Le MPCT a fourni les données pour une étude sur la manière dont la pandémie de COVID-19 a interrompu la demande de travail traditionelle au Canada.

  • Les professions qui requièrent principalement des études secondaires ou une formation professionnelle et celles qui nécessitent une formation en cours d’emploi ont été les plus durement touchées par la pandémie, tandis que les professions nécessitant généralement des études universitaires ont le moins souffert. En fait, l’emploi a augmenté pendant la pandémie pour de nombreuses professions exigeant un haut niveau de compétences en programmation, en résolution de problèmes complexes, en analyse et évaluation de systèmes, en pensée critique et en mathématiques.
  • D’ici 2030, les professions suivantes devraient connaître les plus fortes hausses d’emploi : concepteurs et développeurs Web, analystes de bases de données et administrateurs de données, ingénierie informatique, architecture, finance, services vétérinaires et le secteur des transports.
  • Au cours de la prochaine décennie, les emplois qui requièrent généralement des études universitaires devraient afficher les gains les plus importants, suivis des emplois nécessitant des études collégiales, une formation spécialisée ou une formation d’apprenti.

Faits saillants

Ce sera dans les secteurs des Technologies de l’Information (TIs), du génie informatique, de l’architecture, de la finance, des services vétérinaires et du transport qu’on enregistrera les plus forts gains au chapitre de l’emploi.

Alors que certaines professions pourraient bénéficier de l’automatisation, d’autres pourraient en souffrir. On s’attend à ce que les pertes d’emploi atteignent près de 8% dans certaines professions d’ici 2030.

Au nombre des compétences particulièrement recherchées figureront la résolution de problèmes, l’évaluation des systèmes, l’analyse des systèmes, la rédaction et la programmation.

Related content

Créer des milieux de travail où les salariés neuroatypiques s’épanouissent

Ce rapport explore les approches et les pratiques exemplaires permettant de réduire les coûts économiques…
abstract decorative

L’apprentissage expérientiel dans le secteur social

Ce rapport explore l’apprentissage expérientiel des services sociaux selon la perspective des employeurs et étudiants…
Afficher toute la recherche