Polygon Created with Sketch. Accueil | Engager

Le Centre des Compétences futures (CCF) accueille Desirée Lopes à titre de directrice des programmes et Rajanthi Manivannan à titre de directrice de la stratégie et de l’exploitation.

Ingénieure ayant commencé sa carrière dans le secteur privé, Desirée Lopes a l’œil pour les nouvelles occasions et l’expérience du lancement d’initiatives innovantes, qu’elle mettra à profit dans son rôle de directrice des programmes du Centre des Compétences futures (CCF).

Avant de se joindre au CCF, elle a été directrice associée d’une initiative mondiale de renforcement des capacités à l’Université Yale, où elle a dirigé les activités, les partenariats ainsi que le suivi et l’évaluation de programmes dans six pays et d’un programme de formation en ligne. Mme Lopes a également géré des partenariats institutionnels et de recherche, des activités de formation et de sensibilisation visant à réduire les inégalités pour le Abdul Latif Jameel Poverty Action Lab (J-PAL) du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Dans la vie, tant de victoires et de défis proviennent de notre environnement de travail et des occasions professionnelles que nous pouvons atteindre. Avoir les compétences nécessaires pour réussir sur le marché du travail peut signifier beaucoup – le lieu de travail est l’endroit où nous édifions des communautés, où nous réalisons nos objectifs personnels et professionnels et où nous gagnons notre vie pour subvenir à nos besoins et à ceux de notre famille, » dit-elle. J’ai hâte de rencontrer les innovateurs de tout le Canada et, ensemble, de préparer les Canadiennes et les Canadiens à faire preuve de résilience et à réussir dans une main-d’œuvre en constante évolution.

Mme Lopes est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires, d’une maîtrise en gestion environnementale de l’Université Yale, où elle a été boursière de la Fondation Moore, et d’un baccalauréat ès sciences en génie forestier de l’Université de Sao Paulo.

Rajanthi Manivannan possède plus d’une décennie d’expérience en matière de planification stratégique et de développement organisationnel auprès d’ONG établis et en démarrage, expérience qu’elle mettra à profit dans son rôle de directrice de la stratégie et de l’exploitation au Centre des Compétences Futures.

Mme Manivannan était dernièrement chef de l’exploitation à The Rumie Initiative, un organisme sans
but lucratif qui rend possible l’accès à l’éducation numérique gratuite pour les communautés mal
desservies du monde entier. Auparavant, elle a travaillé pour 100 Resilient Cities, créé par la Fondation
Rockefeller, en tant que responsable des ressources humaines. Avant cela, elle a été boursière
d’Acumen Global et responsable intérimaire des finances et des données chez M-KOPA, qui finance des
mini-systèmes solaires domestiques dans les zones rurales du Kenya et de l’Ouganda. Mme Manivannan
a également travaillé dans le nord du Ghana comme experte-conseil en stratégie pour NORSAAC, un
ONG local axé sur les droits des femmes et la gouvernance, où elle a mis en place des systèmes de
gestion opérationnelle interne et a géré des stratégies de gestion de subventions et de collectes de fonds.

Lorsque nous regardons les problèmes du monde, il est facile de se décourager – mais il y a tellement de talents et d’innovations inexploités que j’ai bon espoir que nous pourrons créer un monde plus inclusif et plus durable. Ayant travaillé à l’échelle mondiale, je suis ravie de me servir de ces leçons apprises pour les appliquer au Centre des compétences futures afin de favoriser la prospérité et l’inclusion dans tout le Canada.

Elle est titulaire d’un titre professionnel de comptable (CMA, CPA) et d’un baccalauréat en économie de
l’Université de Waterloo.