Nouvelles

Le Centre des Compétences futures annonce 7,65 M$ pour préparer les personnes en milieu de carrière aux nouvelles possibilités d’emploi 

Dix nouveaux projets d’innovation mettront à l’essai et évalueront des approches pour mieux aider des milliers de personnes en transition de carrière. 

Toronto (Ontario), le 9 juillet 2019 – En raison de la complexité et de l’évolution constante du marché du travail canadien, les personnes qui se trouvent au milieu de leur carrière doivent s’adapter, se recycler ou améliorer leurs compétences pour réussir dans l’économie actuelle et future. Le Centre des Compétences futures – Future Skills Centre annonce aujourd’hui un investissement de 7,65 M$ pour dix nouveaux projets d’innovation qui permettront de déterminer les meilleures possibilités de formation pour les personnes à la mi-carrière. Qu’il s’agisse de programmes d’apprentissage et de plateformes d’évaluation des compétences ou de l’amélioration des compétences au moyen d’un simulateur de réalité virtuelle, des milliers de personnes partout au Canada participeront aux essais de ces nouvelles approches au développement des compétences. 

Bon nombre de ces projets feront appel à des personnes en milieu de carrière qui travaillent dans des secteurs spécifiques et qui subissent ou risquent de subir des perturbations et des déplacements, et ils aideront à trouver des moyens de les réorienter vers des emplois à fort potentiel de croissance. D’autres projets se pencheront sur les obstacles communs à une transition de carrière réussie et sur la façon d’améliorer les services actuels.

Ces projets permettront de déterminer les besoins et de mettre à l’essai des approches efficaces en ce qui a trait à la mise à niveau et à la formation des compétences partout au pays. Voici quelques exemples de projets : 

  • Calgary : exploration de divers types de formation pour aider à préparer et à jumeler les personnes hautement qualifiées travaillant dans l’industrie pétrolière et gazière à des emplois à forte demande dans le secteur croissant des technologies;
  • Nouvelle-Écosse : évaluation de l’efficacité d’un programme d’amélioration des compétences pour les camionneuses et camionneurs professionnels en utilisant un simulateur de réalité virtuelle;
  • Oshawa et Kitchener-Waterloo : détermination des compétences particulières dont ont besoin les travailleuses et travailleurs de l’automobile qui sont à risque pour les aider à faire la transition vers des emplois à forte demande dans les métiers de la fabrication de moules et du moulage par injection;
  • Mise à l’essai des modèles de formation qui permettraient d’améliorer les compétences des caissières et caissiers et des personnes travaillant dans la transformation de la viande partout au Canada dans le but de les affecter à des emplois plus spécialisés dans le secteur alimentaire et dans le commerce de détail;
  • Manitoba : évaluation des programmes de formation améliorés pour les personnes apprenantes adultes qui vivent un « choc d’apprentissage », dont des sentiments de frustration, de confusion et d’anxiété face aux transitions en milieu de carrière; et
  • Exploration des possibilités d’amélioration des compétences pouvant le mieux aider les personnes handicapées en milieu de carrière partout au Canada, dont la vulnérabilité aux déplacements est particulièrement marquée avec l’évolution actuelle du marché du travail.

Pour en savoir plus sur nos projets d’innovation.

À titre de principal responsable de la stratégie de production de données probantes du Centre des Compétences futures, Blueprint collabore étroitement avec des partenaires de projet pour concevoir des évaluations rigoureuses qui produisent des renseignements pratiques sur ce qui fonctionne et pourquoi. Les résultats d’évaluation de ces dix projets aideront à établir une base de données probantes plus solide afin d’appuyer les personnes en milieu de carrière et garantir que les partenaires ont les renseignements nécessaires pour améliorer, adapter et prendre des décisions sur les meilleurs moyens de parvenir aux résultats voulus. Pour en savoir plus, consultez notre approche d’évaluation.

L’appel thématique à projets visant à soutenir les travailleurs à mi-carrière a été lancé par le Centre de Compétences futures le 2 avril et a pris fin le 2 mai 2019. On a reconnu que les personnes en milieu de carrière, c’est-à-dire celles qui travaillent depuis plusieurs années, font partie d’un groupe qui éprouve des défis dans le contexte d’un marché du travail en évolution et qu’elles ont des besoins particuliers en ce qui a trait aux possibilités de formation et d’amélioration des compétences. Plus de 100 propositions ont été reçues de partout au pays en réponse à cet appel. En raison du grand nombre de propositions de grande qualité, le Centre est ravi de pouvoir augmenter son investissement total pour les projets retenus; ce montant passera de 4 M$ à 7,65 M$ au cours des deux prochaines années.

Ces dix projets s’appuieront sur les six premiers projets d’innovation du Centre des Compétences futures et renforceront son engagement à mettre à l’essai et à évaluer des stratégies visant à former une main-d’œuvre qualifiée et résiliente. Le prochain appel de propositions sera lancé plus tard cet été. Les personnes souhaitant être consultées sur les thèmes de ce prochain appel sont invitées à visiter notre l’appel de propositions

CITATIONS

« Nous sommes très heureux que ce thème ait trouvé un écho auprès de tant d’organismes régionaux, communautaires et universitaires », a déclaré Mel Wright, directrice administrative par intérim du Centre des Compétences futures. « Avec nos partenaires, nous avons hâte de voir ce que ces projets nous apprendront et de contribuer à l’élaboration d’une base croissante de données probantes sur des approches novatrices et efficaces pour former et développer les compétences des personnes en milieu de carrière, au profit de toute la population canadienne ».

« Au nom de nos partenaires et du conseil consultatif intérimaire, nous sommes ravis d’annoncer le financement de ces dix projets d’innovation de la mi-carrière, » a déclaré Steven Liss, vice-président à la recherche et à l’innovation de l’Université Ryerson et président par intérim du conseil consultatif intérimaire du Centre des Compétences futures. « La diversité de leur portée, de leurs formats, de leurs secteurs et de leurs régions nous rappelle l’ampleur de l’expérience canadienne ainsi que le besoin de réponses au niveau local. Combinée à une stratégie pancanadienne, cette approche nous aidera à devenir une nation d’apprenantes et d’apprenants permanents. »

« La nature du travail change, et les Canadiens doivent posséder les compétences nécessaires pour obtenir un bon emploi de qualité dans l’avenir. Ces dix nouveaux projets novateurs mettront à l’essai de nouvelles approches de formation dans plusieurs secteurs pour aider les travailleurs canadiens à s’assurer que leurs compétences demeurent pertinentes et recherchées pour la future économie canadienne, » a déclaré l’honorable Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail.

À propos du Centre des Compétences futures

Le Centre des Compétences futures — Future Skills Centre (FSC-CCF) est un centre de recherche et de collaboration avant-gardiste qui a pour mission de préparer les Canadiennes et Canadiens à la réussite professionnelle. Nous croyons que les citoyens et citoyennes du Canada devraient avoir confiance dans leurs compétences pour réussir dans un marché du travail en évolution. À titre de communauté pancanadienne, nous collaborons pour déterminer, mettre à l’essai, mesurer et partager avec rigueur des approches novatrices pour évaluer et développer les compétences dont les gens du Canada auront besoin pour réussir dans les jours et années à venir.

 

~30~

 

Personne-ressource pour les médias 

Eglantine Ronfard
Communications Manager | Responsable des communications
Future Skills Centre—Centre des Compétences futures
Téléphone : 416-979-5000, poste 544413
Courriel : eglantine.ronfard@fsc-ccf.ca