Polygon Created with Sketch. Accueil | Engager

Le Centre des Compétences futures et son partenaire technologique Magnet lancent une nouvelle plateforme en ligne destinée à stimuler la collaboration et le partage des connaissances

La communauté d’expertise du Centre des Compétences futures met en contact les organisations et les chercheurs pour aider à inspirer de nouvelles idées et résoudre les défis communs du développement des compétences

Le Centre des Compétences futures (CCF) et Magnet lancent aujourd’hui la Communauté d’expertise du Centre des Compétences futures. Cette communauté sera particulièrement importante durant cette période où les interactions sociales sont restreintes et elle permettra à des facilitateurs et des chercheurs de repenser la façon de communiquer, de réaliser des plans de travail et de collaborer sur des objectifs communs liés au développement des compétences.

Qu’est-ce que c’est ?

La Communauté d’expertise servira d’espace virtuel pour soutenir l’apprentissage collaboratif et permettre l’échange d’idées, le partage de conseils et le développement de systèmes de soutien entre pairs afin de surmonter des obstacles communs.

La Communauté est une plateforme libre et ouverte destinée à mobiliser des personnes et des idées. Son objectif est d’inspirer de nouvelles collaborations et mettre à profit les liens entre la recherche et les programmes existants.

Qui en profite ?

Les publics visés sont les praticiens de l’écosystème de la formation professionnelle, y compris les chercheurs, les organisations non gouvernementales et les prestataires de services d’emploi et de formation. Cependant, toute personne intéressée par la formation professionnelle, la recherche sur le marché du travail et l’avenir du travail est invitée à rejoindre la Communauté.

Comment fonctionne la plateforme ?

La Communauté d’expertise permettra aux participants de :

  • Accéder à des formations, des ressources et des informations en ligne relatives au développement des compétences
  • Par le biais d’un forum de discussion et de la messagerie directe, discuter avec des personnes du secteur provenant de partout au pays qui effectuent des travaux et des recherches similaires
  • Développer de nouvelles relations en vue d’éventuelles collaborations
  • Utiliser une base de données de chercheurs et accéder à des opportunités pour partager des ressources et des événements
  • Participer à des ateliers et des événements animés par des experts du domaine
Alors que nous nous adaptons tous à des changements continus, nous souhaitons voir la Communauté d’expertise du Centre des Compétences futures devenir un nouvel outil réactif, flexible et efficace pour soutenir la croissance de l’écosystème du développement des compétences. Nous misons sur la technologie pour constituer une source riche en informations à propos de ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et sur la manière dont nous pouvons créer de nouvelles possibilités d’apprentissage collaboratif.
Pedro Barata, directeur général du Centre des Compétences futures
Magnet est fier de fournir l’infrastructure technologique à la Communauté d’expertise du Centre des Compétences futures. Aider les experts du système d’emploi et de formation à travers le Canada à se connecter, apprendre les uns des autres et partager les meilleures pratiques pour soutenir les travailleurs et les employeurs sont des éléments essentiels en ces temps difficiles.
Mark Patterson, directeur général de Magnet

Peter Aterman

Gestionnaire, Communications bilingues
Centre des Compétences future
Télé: 647 262 3706
Courriel: paterman@fsc-ccf.ca

Contenu connexe

S’adapter au monde du travail en pleine évolution — rapport final du Sondage 2020 sur l’emploi et les compétences

Les technologies au travail sont bien reçues par les Canadiens et les Canadiennes – mais ce ne sont pas toutes les personnes qui en bénéficient

Selon un sondage effectué par l’Environics Institute, la majorité des gens constatent que les technologies ont eu pour effet de rendre leur emploi plus agréable et plus facile, mais les impacts sur la sécurité d’emploi et les salaires sont uniformément répartis
Industrial laboror using a panel

Un employé canadien sur cinq exerce une profession qui présente un risque élevé d’automatisation

A new report released by The Conference Board of Canada indicates that nearly one in five Canadian employees are in occupations at high risk of automation with few or on no options to transition into lower-risk occupations without significant retraining.